Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Une résolution des problématiques liées à la Corée du Nord «fort possible», selon Séoul

Actualités 09.08.2017 à 17h45

SEOUL, 09 août (Yonhap) -- Il n'y a pas de crise imminente sur la péninsule coréenne, a estimé ce mercredi un responsable du bureau présidentiel, malgré les dernières menaces de la Corée du Nord à l'encontre des États-Unis.

«Je ne pense pas que la péninsule coréenne soit face à une crise imminente», a déclaré le responsable à la presse, sous couvert d'anonymat. «Il est vrai que la situation sur la péninsule coréenne devient très sérieuse à cause des provocations répétées de la Corée du Nord, bien que beaucoup pensent qu'il s'agit de provocations stratégiques. Nous travaillons à la résolution fondamentale du problème nucléaire et balistique en Corée du Nord, le plus rapidement possible, et pensons que la probabilité d'une telle résolution est très élevée.»

«Je ne pense cependant pas que la situation ait atteint un état de crise, et estime plutôt que nous pourrions en faire une occasion pour surmonter les difficultés de l'environnement sécuritaire.»

Un porte-parole de l'Armée populaire de Corée a déclaré quelques heures auparavant que Pyongyang envisage de tirer des roquettes balistiques de moyenne portée Hwasong-12 sur les bases américaines de Guam.

Quelque temps avant cela, le président américain Donald Trump a menacé que du «feu et de la fureur» s'abattrait sur la Corée du Nord si elle continue à proférer des menaces envers les Etats-Unis.

La source a estimé que ces dernières menaces ont plusieurs objectifs, «tels que créer des préoccupations sécuritaires dans notre pays, affaiblir l'alliance Corée du Sud – Etats-Unis et aussi forcer les Etats-Unis à adoucir un peu leur politique nord-coréenne.»

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un inspecte un missile avant son tir en mai 2017. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et distribution interdite)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page