Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) «Attaque d’encerclement de Guam» : Séoul convoque une réunion du Conseil de sécurité nationale

Actualités 10.08.2017 à 10h04

SEOUL, 10 août (Yonhap) -- Suite à la menace nord-coréenne faite ce matin d’effectuer une attaque d’encerclement autour de l’île de Guam avec quatre missiles balistiques de portée intermédiaire de type Hwasong-12, la Maison-Bleue prête une plus grande attention aux mouvements militaires de la Corée du Nord.

Concernant cette déclaration, la Maison-Bleue va convoquer une réunion du Conseil de sécurité nationale (NSC) à 15 heures aujourd’hui et la réunion sera dirigée par le chef du Bureau de la sécurité nationale de la Maison-Bleue, Chung Eui-yong, d’après l’annonce du palais présidentiel.

Hwasong-12

La première réaction de la Maison-Bleue, quelques heures après la déclaration nord-coréenne du Corps stratégique de l’armée nord-coréenne de viser les eaux à 30-40 km de l’île de Guam avec des missiles Hwasong-12, est davantage une surveillance et une analyse approfondie de l’évolution des mouvements pour ce plan détaillé de la Corée du Nord.

Avant ces propos d’aujourd’hui, un officiel avait analysé hier sur ce plan d’attaque d’encerclement de l’île de Guam que «la Corée du Nord réagit d’une façon trop sensible depuis l’adoption de la résolution onusienne 2371», «je pense que c’est pour l’union interne de la Corée du Nord», «cela viserait à créer un sentiment de crise dans la sécurité nationale au Sud, à créer une scission dans l’alliance entre la Corée du Sud et les Etats-Unis et à affaiblir les politiques américaines concernant la péninsule coréenne».

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page