Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Demande de mandat d'arrêt contre le président d'une société pharmaceutique

Actualités 10.08.2017 à 17h32

SEOUL, 10 août (Yonhap) -- La police a recherché ce jeudi un mandat d'arrêt contre Rhee Jang-han, président de Chong Kun Dang Pharmaceutical Corp., soupçonné d'avoir harcelé verbalement ses chauffeurs et d'avoir utilisé illégalement des pilules.

Rhee est accusé d'avoir insulté quatre de ses chauffeurs et d'avoir offert à ses partenaires commerciaux, sans ordonnance, des pilules pour traiter la dysfonction érectile.

L'affaire a éclaté après qu'une des conversations entre Rhee et un de ses chauffeurs a été publiée en ligne et dans les médias.

L'homme d'affaires, âgé de 65 ans, a été convoqué par la police au début du mois pour être entendu. Il a nié avoir mal agi et s'est excusé.

Rhee Jang-han (au centre) le 2 août 2017.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page