Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul n'envisage pas de réduire l'ampleur des exercices militaires conjoints

Actualités 14.08.2017 à 14h13

SEOUL, 14 août (Yonhap) -- Le ministère de la Défense a déclaré ce lundi qu’il n’envisageait pas de revoir l’ampleur des exercices militaires conjoints Corée du Sud-Etats-Unis, rejetant un rapport d’un média local sur ce sujet.

«Nous n’avons pas envisagé de réajuster l’ampleur des exercices», a déclaré le porte-parole du ministère de la Défense Lee Jin-woo lors d'un point de presse. «Les exercices conjoints constituent des manœuvres légales et légitimes à caractère défensif que la Corée du Sud et les Etats-Unis effectuent sur une base annuelle dans le but de dissuader les provocations nord-coréennes en vertu du traité de défense mutuelle», a-t-il également noté.

Un quotidien local a évoqué aujourd’hui la possibilité de voir le gouvernement sud-coréen réduire la taille des exercices militaires en affirmant qu’un officiel du ministère de la Défense a reconnu qu’un déploiement important de moyens stratégiques lors des exercices militaires conjoints peut provoquer inutilement la Corée du Nord.

L’armée sud-coréenne a par ailleurs déclaré suivre de très près les mouvements de l’armée nord-coréenne alors que le site américain spécialisé sur la Corée du Nord 38 North a fait état de signes éventuels de tests de missiles mer-sol balistiques stratégique (MSBS).

«Notre armée est en train de surveiller étroitement les mouvements de l’armée nord-coréenne incluant les activités des sous-marins nord-coréens en coopération avec les Etats-Unis», a noté Roh Jae-cheon, porte-parole du Comité des chefs d’état-major interarmées (JCS).

Exercices militaires conjoints Corée du Sud-Etats-Unis (Photo d'archives Yonhap)

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page