Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(Chronologie) L’histoire des 25 ans de relations diplomatiques entre Séoul et Pékin

Actualités 18.08.2017 à 09h30

SEOUL, 18 août (Yonhap) -- La Corée du Sud et la Chine fêteront le 24 août prochain le 25e anniversaire de leurs relations diplomatiques. Ces relations diplomatiques ont été établies au lendemain de la fin de la guerre froide. Depuis, les deux pays ont formé un partenariat stratégique et sont sortis de la sphère ennemis de la guerre de Corée (1950-1953).

Tout de même, les relations entre les deux pays séparés par la mer Jaune sont assez tendues actuellement à cause du déploiement du système antimissile américain THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) en Corée du Sud pour contrer les menaces balistiques nord-coréennes. Pékin accuse ce système américain de surveillance de missiles de viser le territoire chinois.

Ci-dessous, les grandes dates des relations diplomatiques entre Séoul et Pékin :

▲ 24 août 1992 : signature à Pékin d’un accord nouant les relations diplomatiques entre la Corée du Sud et la Chine.

▲ Septembre 1992 : le président sud-coréen Roh Tae-woo effectue la première visite d’Etat en Chine en tant que président sud-coréen et rencontre son homologue chinois Yang Shangkun. A l’issue de cette rencontre, les deux pays publient un communiqué de presse conjoint.

▲ Mars 1994 : le président sud-coréen Kim Young-sam se rend à Pékin afin de rencontrer le président chinois Jiang Zemin. Les deux chefs d’Etat sont d’accord pour résoudre la question nucléaire nord-coréenne par la voie pacifique et signent des accords pour éviter la double taxation et promouvoir les échanges culturels.

▲ Novembre 1995 : le président chinois Jiang Zemin fait un voyage à Séoul pour rencontrer son homologue sud-coréen Kim Dae-jung. Les deux parties sont résolues à trouver une solution aux problématiques sur la péninsule coréenne.

▲ Novembre 1998 : visite du président Kim Dae-jung en Chine. Kim et Jiang Zemin annoncent un partenariat de coopération. La politique d’une Chine unique est confirmée.

▲ Juin 2000 : un conflit commercial entre la Chine et la Corée du Sud est déclenché autour de l’importation d’ail venant de Chine et de l’exportation de téléphones portables et polyéthylène sud-coréens. Ce conflit sera résolu après un mois de négociations entre les deux pays.

▲ Juin 2001 : un accord de pêche entre la Chine et la Corée du Sud est signé.

▲ Octobre 2001 : le président Kim Dae-jung se rend à Pékin pour rencontrer Jiang Zemin. Les deux chefs d’Etat conviennent de nouer un partenariat global de coopération et Jiang affiche son soutien à l’amélioration des relations intercoréennes.

▲ Juillet 2003 : le président Roh Moo-hyun effectue un voyage à Pékin et rencontre son homologue chinois Hu Jintao. Ensemble, ils annoncent la formation d’un partenariat global de coopération.

▲ Novembre 2005 : le président chinois Hu Jintao se rend à Séoul et les deux parties sont d’accord pour une résolution de la question nucléaire nord-coréenne par la voie pacifique.

▲ Fin 2007 : la Chine devient le premier marché à l’exportation de la Corée du Sud.

▲ Mai 2008 : le président sud-coréen Lee Myung-bak fait un voyage à Pékin pour un sommet bilatéral avec Hu Jintao. Un accord est conclu pour un partenariat stratégique de coopération.

▲ Août 2008 : le président chinois Hu Jintao vient à Séoul pour rencontrer le président Lee Myung-bak. Les deux pays conviennent de se diriger vers un partenariat stratégique. La tenue régulière d’un dialogue de haut niveau entre les deux pays est compromise.

▲ 2010 : le nombre de Chinois séjournant en Corée du Sud dépasse la barre des 600.000 en octobre et le volume des exportations vers la Chine franchit les 10 millions de dollars.

▲ Juin 2013 : la présidente Park Geun-hye effectue une visite d’Etat en Chine. Adoption d’un communiqué sur une vision des relations futures entre les deux pays.

▲ Juillet 2014 : le président chinois Xi Jinping vient à Séoul pour une visite d’Etat et reconfirme son opposition au développement nucléaire sur la péninsule coréenne.

▲ Septembre 2015 : la présidente Park Geun-hye participe à la parade du jour de la Victoire à Pékin.

▲ Décembre 2015 : mise en application de l’accord de libre-échange entre la Corée du Sud et la Chine.

▲ Juillet 2016 : les autorités militaires sud-coréennes et américaines annoncent le déploiement du bouclier antimissile américain THAAD en Corée du Sud.

▲ Juillet 2017 : le président Moon Jae-in rencontre son homologue chinois Xi Jinping en marge du sommet du G20 à Berlin, en Allemagne.

(FIN)

Accueil Haut de page