Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Les chefs militaires sud-coréen et américain discutent de l'alliance et des menaces de la Corée du Nord

Actualités 14.08.2017 à 18h03

SEOUL, 14 août (Yonhap) -- Le ministre de la Défense Song Young-moo et le chef d’état-major des armées des Etats-Unis Joseph Dunford ont discuté ce lundi de la réponse commune aux menaces nucléaire et balistique de la Corée du Nord.

Le général américain est arrivé dimanche en Corée du Sud pour une visite de deux jours. La Corée du Sud est la deuxième escale de sa tournée en Asie qui l'a amené au Japon et qui l'amènera en Chine.

«Le ministre et le haut responsable militaire américain devraient discuter des moyens de contrer les menaces nucléaire et balistique de la Corée du Nord et de renforcer l'alliance entre Séoul et Washington», a déclaré le responsable du ministère de la Défense Lee Jin-woo.

Dunford aurait réaffirmé l'engagement des États-Unis à défendre son allié sud-coréen et a proposé l'envoi de moyens de dissuasion supplémentaires en cas de guerre, selon des sources du ministère.

Dunford a déclaré dimanche au Wall Street Journal que les États-Unis envisagent des options militaires crédibles en cas de besoin mais que la priorité reste d’exercer une pression diplomatique économique sur la Corée du Nord.

La Corée du Nord devrait poursuivre ses menaces dans un avenir proche car Séoul et Washington vont mener fin août des exercices militaires conjoints. Pyongyang affirme que ces exercices annuels sont précurseurs d’une invasion. «Le gouvernement n'envisage pas de modifier l'envergure des exercices.Il s'agit d'un exercice annuel légitime de nature défensive destiné à se prémunir des provocations de la Corée du Nord, dans le cadre du traité de défense signé entre les alliés», selon Lee.

Le chef d’état-major des armées des Etats-Unis Joseph Dunford et le ministre de la Défense Song Young-moo le 14 août 2017.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page