Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Les armes nucléaires et les missiles de la Corée du Nord représentent une menace réelle et sérieuse, selon Moon

Actualités 14.08.2017 à 19h06

SEOUL, 14 août (Yonhap) -- Le président sud-coréen Moon Jae-in a exhorté ce lundi la Corée du Nord à reprendre le dialogue, soulignant que ses provocations et menaces affectent la paix et la stabilité régionales et internationales.

«Le président a dénoncé la Corée du Nord, affirmant que le pays menace la paix sur la péninsule coréenne et dans la région, ainsi que dans le monde, à travers ses tirs d’essai de missiles de portée intercontinentale», a déclaré le porte-parole présidentiel Park Soo-hyun à propos de la réunion entre le président et le chef d'état-major des armées américaines, le général Joseph Dunford.

«Le président a noté que les conditions sécuritaires actuelles sur la péninsule coréenne constituent une menace plus sérieuse, réelle et urgente que jamais du fait de l'avancement des technologies nucléaire et balistique de la Corée du Nord», selon le porte-parole.

La réunion entre Moon et Dunford a duré 50 minutes au bureau présidentiel.

Le général américain a réaffirmé l'engagement des États-Unis envers la défense de la Corée du Sud dans le cadre de l'Alliance Corée - États-Unis et a souligné la nécessité de trouver une solution pacifique à la situation actuelle sur la péninsule coréenne. La solution militaire ne sera exercée qu'en dernier recours, a affirmé Dunford.

Washington continuera à discuter avec Séoul des mesures à prendre, y compris militaires, selon Park.

Le président Moon Jae-in et le chef d'état-major des armées américaines Joseph Dunford au bureau présidentiel ce lundi 14 août 2017.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page