Go to Contents Go to Navigation

(2e LD) Moon : «Séoul empêchera à tout prix le déclenchement de la guerre»

Actualités 15.08.2017 à 15h07

SEOUL, 15 août (Yonhap) -- A l’occasion du 72e anniversaire de la Libération du pays du joug colonial japonais (1910-1945), le président Moon Jae-in a indiqué que Séoul étendra ses efforts diplomatiques afin de résoudre pacifiquement les questions nucléaires et balistiques en Corée du nord.

Il a promis de prévenir à tout prix le déclenchement d’une guerre sur la péninsule coréenne lors d’une cérémonie de célébration du jour de la Libération à Séoul : «Le gouvernement va empêcher à tout prix la guerre. Nous devons résoudre pacifiquement la question nucléaire nord-coréenne malgré qu'un va-et-vient soit prévu.»

Discours

«Le gouvernement étendra ses efforts diplomatiques afin d’assurer la résolution pacifique de la question du nucléaire en Corée du Nord, comme le veut la communauté internationale», a dit Moon Jae-in, faisant référence aux tensions accrues entre les Etats-Unis et la Corée du Nord suite aux «menaces verbales».

Pyongyang a annoncé qu’il envisage de mener une «attaque d’encerclement» dans les eaux proches de l’île de Guam. Les Etats-Unis considèrent ceci comme une menace directe et le président américain Donald Trump a même revendiqué que l’option militaire contre le régime nord-coréen est «prête et armée».

Le président Moon a noté dans son discours d’aujourd’hui que «l’action militaire sur la péninsule coréenne sera prise uniquement par la Corée du Sud et personne ne pourra prendre la décision sans le consentement de la République de Corée», «mais la porte est ouverte au dialogue militaire intercoréen afin d’atténuer les tensions entre le Sud et le Nord».

(2e LD) Moon : «Séoul empêchera à tout prix le déclenchement de la guerre» - 2

Il a également indiqué que la Corée du Nord doit arrêter les provocations balistiques et nucléaires et revenir à la table du dialogue, suggérant que les conditions de la reprise du dialogue intercoréen incluent un gel nucléaire et balistique, qui correspondent à l’esprit de la déclaration de Berlin du 6 juillet dernier en marge du Sommet du G20 en Allemagne, qui a mis l’accent sur l’importance du dialogue intercoréen si les provocations additionnelles nord-coréennes cessent.

Le président Moon a réitéré sa proposition de tenir des rencontres de familles séparées ainsi que la participation de la Corée du Nord aux Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 en disant «je propose une nouvelle fois ces choses facilement réalisables». Ces propos reconfirment la volonté de l’administration Moon de maintenir sa politique de dialogue et d'échanges intercoréens.

Couple présidentiel

A propos des relations avec le Japon surtout sur le plan historique, le président Moon a noté qu’«il n'est pas souhaitable que les questions d'ordre historique empêchent le développement des relations entre la Corée du Sud et le Japon», «le gouvernement va renforcer les échanges bilatéraux, notamment la diplomatie de la navette, pour développer les relations bilatérales.»

Ce message vise à resserrer les liens avec le Japon, surtout sur le dossier nord-coréen, et à sortir de la sphère de stagnation des relations avec le pays voisin, même si Séoul cherche à résoudre les problématiques liées à l’histoire entre les deux pays, comme celle sur l’esclavage sexuel commis par l’armée impériale du Japon durant la guerre du Pacifique.

A ce sujet, le président Moon a expliqué que «en ce qui concerne les femmes de réconfort de l’armée japonaise, le travail forcé et autres, il y a un principe partagé par la communauté internationale qui est de résoudre ce genre de problèmes, réhabiliter les victimes, les dédommager, élucider la vérité et faire en sorte que ces choses ne se répetent pas».

«Notre gouvernement respectera complètement ce principe et les dirigeants japonais doivent avoir une attitude plus courageuse» a-t-il ajouté. Avec ces propos sur les relations avec le Japon, Moon a clarifié que la résolution des questions historiques entre les deux pays doit être basée sur le principe international universel et a appelé les dirigeants politiques japonais à faire preuve de plus de souplesse.

(2e LD) Moon : «Séoul empêchera à tout prix le déclenchement de la guerre» - 4

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page