Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Hyundai Mobis développe un chargeur bidirectionnel pour véhicules électriques

Actualités 16.08.2017 à 13h54
© Hyundai Mobis

SEOUL, 16 août (Yonhap) -- Hyundai Mobis Co., le plus grand fabricant de pièces détachées automobiles du pays, a développé un chargeur bidirectionnel monté à bord des voitures électriques ou bi-directional onboard charger (OBC), a déclaré ce mercredi l'entreprise.

Ce chargeur bidirectionnel permet aux véhicules électriques de se réalimenter à une borne de recharge. Il permet également aux voitures équipées de fournir de l'électricité emmagasinée dans la batterie via des réseaux à des complexes industriels et maisons, a déclaré la société dans un communiqué.

«C'est comme acheter de l'électricité à un faible prix dans la nuit et la revendre à un prix élevé durant la journée. Une voiture électrique munie d’un OBC pourra servir de système de stockage d'énergie lors de pénuries d'électricité», a expliqué un porte-parole de la société.

Quelque 100.000 véhicules électriques équipés d'un OBC peuvent fournir un combiné de 500 mégawatts d'électricité. L'OBC est la partie la plus essentielle dans la réalisation de la technologie V2G (vehicle-to-grid) qui permet aux voitures électriques de fournir leur excédent d'électricité à travers des réseaux électriques.

Alors que Hyundai Mobis s'attend à ce que le marché V2X (vehicle-to-everything) progresse à 30.000 milliards de wons (26,7 milliards de dollars) d'ici à 2025, la demande pour les OBC augmentera fortement, a prédit la société, citant des données du cabinet de consulting américain Grand View Research.

Les communications V2X concernent le transfert d'informations d'un véhicule à des entités qui pourraient affecter le véhicule et vice-versa. «La demande pour les OBC montés sur véhicules électriques augmentera au cours des 10-15 prochaines années», a prévu le porte-parole.

La technologie V2G est actuellement à l'essai dans plusieurs pays tels que le Japon, le Danemark, la Chine et les Etats-Unis, a ajouté le communiqué.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page