Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Œufs contaminés : Moon appelle à la transparence et une gestion centralisée

Actualités 16.08.2017 à 14h13
Récolte d'œufs

SEOUL, 16 août (Yonhap) -- Suite à la détection de pesticide dans des œufs de fermes de volailles, le président Moon Jae-in a appelé à une centralisation interministérielle de la gestion autour du cabinet du Premier ministre et au dévoilement des résultats des analyses complètes sur les fermes d’élevage.

Moon a surtout demandé au Premier ministre Lee Nak-yon de communiquer tous les détails sur les investigations et de prendre les mesures nécessaires. A ce propos, Lee a discuté de ce sujet à une réunion des ministres tenue ce matin alors que le parti au pouvoir, le gouvernement et la Maison-Bleue ont décidé de détruire tous les œufs contaminés au pesticide.

Le Premier ministre a noté que «parmi la totalité des 1.239 fermes de volailles, les analyses de 245 fermes ont été achevées pour l’instant, avec 241 ne connaissant pas de problème et quatre ont été identifiées comme contaminées, parmi lesquelles deux ont été reconnues pour avoir utilisé un pesticide interdit alors que les deux autres ont utilisé un pesticide autorisé mais le taux de présence dépassait la limite fixée».

«Quelque 62% des fermes auront été soumises à des analyses jusqu’à aujourd’hui et les œufs contaminés seront détruits au plus tard après-demain et les autres seront commercialisés», «les œufs non contaminés, qui s’élèvent à 25% du marché, seront distribués dès aujourd’hui alors que plus de 50% seront écoulés sur le marché demain. La distribution à 100% reviendra à la normale après-demain», a confirmé le Premier ministre.

Depuis le 14 août dernier, les autorités sanitaires ont détecté des substances de butoxyde de pipétronyle et bifenthrine dépassant les normes internationales pour les œufs de cinq fermes jusqu’à aujourd’hui alors que le nombre de fermes touchées par des œufs contaminés pourraient augmenter dans les prochains jours.

Lee Nak-yon

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page