Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Trump parle de décision «sage» de Kim Jong-un à propos de son recul

Actualités 17.08.2017 à 08h14
Kim et Trump

WASHINGTON/SEOUL, 17 août (Yonhap) -- Suite à la déclaration de Kim Jong-un du 14 août dernier selon laquelle il observerait «un peu plus» l’attitude de Washington, un pas en arrière de sa position agressive, le président américain Donald Trump a estimé ce mercredi (heure locale) que le dirigeant nord-coréen a pris une décision «sage».

«Kim Jong-un de la Corée du Nord a pris une décision très sage et raisonnable. Si cela avait été l’inverse (l’alternative), cela aurait été à la fois catastrophique et inacceptable», a posté le président américain sur son compte Twitter. Ces propos sont une espèce de réponse qui atténue momentanément les «menaces verbales» entre Washington et Pyongyang.

Alors que Kim Jong-un a déclaré le 14 août dernier lors d’une visite des Forces stratégiques qu’il observerait «un peu plus» l’attitude de Washington mais qu’il prendrait une décision «importante» si les Etats-Unis poursuivent leurs «actions extrêmement dangereuses et irréfléchies» sur la péninsule coréenne.

Après des mentions de «feu et furie» énoncées par le président américain Trump sur les sujets nucléaires et balistiques nord-coréens en référence au tir de missile balistique d’une portée jugée intercontinentale, de type Hwasong-14, du 28 juillet dernier par la Corée du Nord, Pyongyang a menacé le 9 août dernier les Etats-Unis en envisageant une «attaque d’encerclement» dans les eaux situées à 30-40 km de l’île de Guam avec des missiles de portée intermédiaire Hwasong-12.

Depuis, l’échauffement des échanges verbaux entre Pyongyang et Washington n’a cessé de croître alors que Trump a même indiqué que les moyens militaires sont «prêts et armés» contre la Corée du Nord si elle se comporte «imprudemment». Malgré cette rhétorique de force, le secrétaire d’Etat américain, Rex Tillerson, a atténué récemment le ton en disant que les Etats-Unis sont ouverts au dialogue.

Compte Twitter de Trump

mathieu@yna.co.kr

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page