Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Moon promet une défense forte et autonome pour assurer la paix

Actualités 18.08.2017 à 13h47

SEOUL, 18 août (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a réaffirmé ce vendredi son engagement pour la paix et la sécurité de la péninsule coréenne lors d’une cérémonie qui a marqué le 8e anniversaire du décès de l’ancien président Kim Dae-jung, connu pour avoir été l’origine du sommet intercoréen historique de 2000.

«Je travaillerai pour assurer la paix et la prospérité économique sur la péninsule coréenne avec une sécurité qui instaurera la paix au lieu de simplement la préserver», a dit Moon.

«Je ferai aussi de mon mieux pour achever les nombreuses autres tâches, comme encourager l’unité nationale, éliminer les maux de la société et faire disparaître l’injustice et les inégalités, avec le sens de la fierté et de la responsabilité d’un gouvernement démocratique», a-t-il ajouté, en décrivant son administration comme un héritage légitime et direct de l’ex-président défunt.

Hommage

Kim (1926-2009) a été l’architecte de la politique du «rayon de soleil» qui a jeté les bases de projets de réconciliation entre les deux Corées dans les années 2000. Le président Moon a affirmé que son gouvernement adopterait la même vision que celle de l’ancien leader pour une réunification basée sur la paix et la sécurité. «Nous continuerons, sans faute, à respecter le principe selon lequel nous sommes les acteurs clés de la résolution des problèmes de la péninsule coréenne.»

Ces déclarations surviennent à un moment de baisse des tensions entre la Corée du Nord et les Etats-Unis alors que Pyongyang a semble-t-il fait marche arrière suite à sa menace de lancer des missiles vers les eaux de l’île de Guam. Le président américain Donald Trump avait ensuite promis «le feu et la furie» en indiquant que ses forces militaires étaient «prêtes et armées».

Le chef d’Etat sud-coréen a exprimé à maintes occasions sa forte opposition à toute action militaire sur la péninsule coréenne, en insistant qu’il n’y aura jamais de nouvelle guerre de Corée. Hier, dans son discours marquant les 100 premiers jours de son mandat, Moon a assuré que Washington a donné son accord pour ne prendre aucune action militaire contre le Nord sans le consentement de Séoul.

xb@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page