Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le nouveau chef de la Croix-Rouge espère reprendre rapidement le dialogue avec la Corée du Nord

Actualités 18.08.2017 à 18h05

SEOUL, 18 août (Yonhap) -- Le nouveau président de la Croix-Rouge sud-coréenne Park Kyung-seo a déclaré ce vendredi qu'il espère tenir un dialogue avec la Croix-Rouge nord-coréenne aussi tôt que possible afin de discuter de la reprise des projets humanitaires.

Park a fait cette déclaration au cours de la cérémonie organisée à l’occasion de sa prise de fonction. «J'espère vraiment que les Croix-Rouge des deux Corées pourront organiser des discussions aussi tôt que possible», a-t-il dit.

Park, un expert en matière de droits de l'Homme, a été élu à la tête de l'organisation le 8 août pour un mandat de trois ans. Le président Moon Jae-in a approuvé sa nomination mercredi.

Les Croix-Rouge des deux Corées sont notamment responsables de l'organisation des réunions de familles séparées par la guerre de Corée.

Park a dit avoir visité la Corée du Nord à 29 reprises depuis les années 1980, visites pendant lesquelles il a rencontré les dirigeants nord-coréens Kim Il-sung et son fils Kim Jong-il. «Grâce à cette expérience, j'ai réalisé que les deux Corées finiront par s'unir, bien qu'elles soient maintenant divisées», a déclaré Park. «Je pense que le point de départ pour promouvoir la coopération intercoréenne et surmonter la division consiste en la tenue d'un dialogue basé sur l’humanitarisme.»

Park a été commissaire de la Commission nationale des droits de l’Homme de Corée (NHRCK) entre 2001 et 2007. Il possède un doctorat en sociologie et a été professeur à l’université Dongguk à Séoul.

Le nouveau président de la Croix-Rouge sud-coréenne Park Kyung-seo le 18 août 2017.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page