Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

L’exercice conjoint Séoul-Washington verse «de l’huile sur le feu», selon Pyongyang

Actualités 20.08.2017 à 14h34
L’exercice conjoint Séoul-Washington verse «de l’huile sur le feu», selon Pyongyang - 1

SEOUL, 20 août (Yonhap) – La Corée du Nord a critiqué ce dimanche l’exercice militaire annuel organisé cette semaine entre la Corée du Sud et les Etats-Unis, disant qu’il «verse de l’huile sur le feu de la situation sur la péninsule coréenne.»

Le Rodong Sinmun, le journal officiel du Parti du travail, a indiqué que les sanctions et les provocations militaires à venir ont provoqué des tensions extrêmes sur la péninsule.

Les alliés vont tenir l’exercice Ulchi Freedom Guardian à partir de lundi jusqu’au 31 août.

«L’exercice conjoint est l’expression la plus explicite d’hostilité envers nous et personne ne peut garantir que l’exercice ne dégénérera pas en combats», selon le journal. «Si les Etats-Unis pensent que la guerre sur la péninsule se déroule loin de chez eux à travers le Pacifique, ils se trompent plus que jamais.»

Mentionnant la rencontre la semaine dernière entre les chefs militaires sud-coréens et Joseph Dunford, le chef d'état-major des armées des États-Unis, le quotidien nord-coréen a accusé les alliés de provoquer la Corée du Nord.

Par ailleurs, le site de propagande nord-coréen Uriminzokkiri a estimé que la Corée du Sud et les Etats-Unis tiennent l’exercice pour tenter de déclencher une guerre nucléaire sur la péninsule. «L’armée nord-coréenne place l’armée sud-coréenne dans son viseur», a averti le site.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page