Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Nouveau chef du JCS : sans pitié pour la Corée du Nord en cas d'attaque

Actualités 20.08.2017 à 15h52
Le président Moon Jae-in échange une poignée de main avec le nouveau chef du Comité des chefs d'état-major des armées Jeong Kyeong-doo. A droite se trouver l'ancien chef du JCS Lee Sun-jin

SEOUL, 20 août (Yonhap) -- Le nouveau chef du Comité des chefs d'état-major des armées Jeong Kyeong-doo a pris ses fonctions ce dimanche et a averti que la Corée du Nord devra faire face à des représailles sans pitié en cas d'attaque.

Le général Jeong a souligné que les conditions de sécurité à l'heure actuelle sur la péninsule sont «plus sérieuses qu'à tout autre moment», dans un contexte de programmes nucléaire et balistique en évolution en Corée du Nord.

Il a fait savoir qu'il s'efforcera d'établir «une gamme complète de positions de défense» pour empêcher tout type de menaces. «Si l'ennemi provoque, (notre armée) répondra fermement et fortement pour le lui faire regretter amèrement», a dit Jeong durant la cérémonie de changement de commandement tenue au ministère de la Défense à Séoul.

Il a ajouté que la dissuasion est une priorité et a promis de préparer minutieusement le déploiement des trois piliers de la défense : les systèmes KAMD (Korea Air and Missile Defense), Kill Chain et KMPR (Korea Massive Punishment & Retaliation). L'armée projette d'opérer les trois systèmes d'ici au début des années 2020.

Le président Moon Jae-in a assisté à cette cérémonie. «L'objectif de la réforme militaire est de bâtir une armée qui gagne, qui soit remplie de patriotisme et de morale et qui gagne la confiance du peuple», a indiqué le président lors de la cérémonie.

«En tant que commandant en chef, je soutiendrai activement la réforme militaire», a-t-il déclaré, ajoutant qu'il emploiera tous les moyens à sa disposition pour améliorer la capacité de l'armée à se défendre contre les programmes nucléaire et balistique de la Corée du Nord et renforcer la capacité de défense.

Grâce aux efforts et au dévouement de l'armée, a-t-il souligné, le pays a réussi à «surmonter un bouleversement politique il y a quelques mois de manière étonnamment pacifique et démocratique» et le peuple est capable de surmonter les provocations répétées de la Corée du Nord malgré la situation sécuritaire grave sur la péninsule coréenne.

Jeong, ancien commandant en chef de l'armée de l'air a remplacé Lee Sun-jin, qui a pris sa retraite après 42 ans de carrière militaire.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page