Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul exhorte le Nord à cesser ses provocations au premier jour de l’exercice UFG

Actualités 21.08.2017 à 14h04

SEOUL, 21 août (Yonhap) -- Le ministère sud-coréen de l’Unification a exhorté ce lundi Pyongyang à mettre fin à ses provocations et à revenir à la table des négociations alors que Pyongyang a poursuivi ses critiques contre l’exercice militaire annuel sud-coréano-américain Ulchi Freedom Guardian (UFG).

«La manœuvre UFG est un exercice annuel et défensif des alliés. Nous demandons à la Corée du Nord de cesser ses provocations et de retourner à la table des négociations dès que possible», a dit le porte-parole du ministère, Baik Tae-hyun, en conférence de presse.

Porte-parole

Les armées de la Corée du Sud et des Etats-Unis ont lancé ce matin l’exercice UFG qui se terminera le 31 août. Environ 17.500 soldats américains et près de 50.000 sud-coréens ont été mobilisés.

Dimanche, le journal officiel nord-coréen Rodong Sinmun a décrit cette manœuvre comme «l’expression d’hostilité la plus explicite» en l’accusant de «verser de l’huile sur le feu».

Les tensions entre Pyongyang et Washington sont montées ces derniers temps après le président américain Donald Trump et le régime nord-coréen ont échangé des menaces belliqueuses en parlant d’options militaires.

La semaine passée, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a semble-t-il suspendu sa menace de tirer des missiles en direction de l’île américaine de Guam, dans l’océan Pacifique.

Il a indiqué qu’il prendrait une décision «importante» si les Etats-Unis continuent leurs «actions imprudentes et extrêmement dangereuses» sur la péninsule coréenne, faisant vraisemblablement référence à l’exercice UFG.

xb@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page