Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul poursuivra ses efforts pour renouer le dialogue avec Pyongyang

Actualités 23.08.2017 à 18h14
Le président Moon Jae-in (au centre) lors d'une séance de présentation des objectifs politiques du ministère des Affaires étrangères et du ministère de l'Unification le 23 août 2017.

SEOUL, 23 août (Yonhap) -- La Corée du Sud poursuivra ses efforts pour tenter de renouer le dialogue avec la Corée du Nord et fournir des aides humanitaires au Nord, a fait savoir ce mercredi le ministre de l’Unification Cho Myoung-gyon.

Le ministre a déclaré que Séoul chercherait à rétablir les canaux de communication entre les deux pays, aujourd’hui suspendus, et à améliorer les relations intercoréennes à travers l'accroissement des échanges.

«Afin de résoudre les questions en suspens entre les deux Corées, le gouvernement déploiera des efforts pour renouer le dialogue intercoréen, incluant des réunions militaires et des retrouvailles de familles séparées», a déclaré Cho lors d’une séance de présentation des politiques du ministère au président Moon Jae-in.

Au début du mois dernier à Berlin, Moon a dévoilé sa vision pour apporter une paix durable sur la péninsule coréenne. Il a promis de poursuivre à la fois le dialogue et les sanctions pour résoudre la question nucléaire nord-coréenne.

Pour ce faire, Séoul a proposé de tenir une réunion militaire destinée à apaiser les tensions frontalières et une autre entre Croix-Rouge afin de discuter de la reprise des réunions de familles séparées par la guerre de Corée (1950-1953).

Cela dit, la Corée du Nord est restée muette à propos de la proposition de Séoul et, à la place, a tiré deux missiles balistiques de portée intercontinentale le mois dernier, exacerbant les tensions sur la péninsule.

Le gouvernement a de même fait part de son plan de favoriser les échanges intercoréens dans des domaines non politiques si ceux-ci ne vont pas à l’encontre des sanctions internationales.

«Avec des efforts pour résoudre les questions humanitaires pressantes dont les prisonniers, la Corée du Sud cherchera aussi à fournir des aides humanitaires à la Corée du Nord pour améliorer la situation à laquelle font face les habitants nord-coréens», a noté Cho.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page