Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul espère que la retenue actuelle du Nord ouvrira la voie du dialogue

Actualités 24.08.2017 à 14h44
Photomontage de Yonhap News TV

SEOUL, 24 août (Yonhap) -- La Corée du Sud a souligné ce jeudi la retenue dont fait preuve actuellement la Corée du Nord et qui a entraîné des signes d’apaisement des tensions sur la péninsule coréenne et a fait part de son espoir de voir une ouverture de la voie vers le dialogue.

Un officiel du ministère de l’Unification a fait remarquer que le Nord s’est abstenu de procéder à des actes de provocation depuis l’adoption par le Conseil de sécurité des Nations unies de nouvelles sanctions plus tôt ce mois-ci. «Nous espérons que cette situation conduise à un environnement favorable au dialogue», a-t-il déclaré.

Les tensions se sont quelque peu apaisées après les échanges de rhétoriques belliqueuses entre le président américain Donald Trump et la Corée du Nord ces dernières semaines. Le Nord a suspendu sa menace de tirer des missiles autour de l’île américaine de Guam.

Trump a déclaré hier lors d’un rassemblement à Phoenix que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un commençait à «nous respecter».

Le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson a également accueilli favorablement la retenue du Nord en laissant apparaître son espoir de dialogue avec Pyongyang dans un avenir proche.

«Les propos (de Trump et Tillerson) sont considérés comme faisant partie des efforts pour apaiser les tensions», a estimé l’officiel du ministère. «Nous surveillons étroitement la situation avec une perspective positive.»

Cela dit, il a également appelé à la vigilance face aux éventuelles provocations nord-coréennes compte tenu du fait que le pays a effectué l'an dernier un cinquième essai nucléaire le jour de l'anniversaire de l'établissement du régime.

Demain, la Corée du Nord célèbrera le 57e anniversaire de la visite de l’ancien dirigeant nord-coréen Kim Jong-il à l’unité blindée qui s’est infiltrée en premier à Séoul au début de la guerre de Corée (1950-1953). La veille de cet anniversaire l’année dernière, la Corée du Nord a tiré un missile mer-sol balistique stratégique (MSBS).

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page