Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Explosion en vue des voyages à l’étranger durant Chuseok

Actualités 28.08.2017 à 11h29

SEOUL, 28 août (Yonhap) -- Le nombre de Sud-Coréens qui voyageront à l’étranger pendant la période de Chuseok devrait atteindre en 2017 un nouveau sommet alors que la «fête des moissons», le 4 octobre cette année, pourrait durer pas moins de 10 jours, ont montré ce lundi des données du secteur touristique.

Chuseok est l’une des deux plus grandes fêtes en Corée. Si le gouvernement décide de faire du 2 octobre un jour férié, la période s’étalera donc du 30 septembre au 9 octobre, le 3 octobre étant le Jour de la fondation nationale et le 9 le Jour du hangeul (alphabet coréen).

Selon Hana Tour, la première agence de voyages du pays, près de 77.000 personnes ont déjà réservé pour des voyages en dehors des frontières nationales, soit un bond de 97,4% par rapport aux 39.000 qui sont partis à l’étranger durant les cinq jours de Chuseok l’année dernière (14-18 septembre).

La région la plus populaire est le Sud-Est asiatique avec 42,4% des réservations, devant le Japon (23,9%) et la Chine (15,7%). En 2016, la Chine avait représenté 29% du total pendant la fête. La chute est due aux récentes tensions entre Séoul et Pékin à cause du bouclier antimissile américain THAAD.

Les parts des personnes ayant choisi l’Europe et les Amériques s’élèvent respectivement à 8,5% et 5,4% pour le moment, contre 4,6% et 2,5% l’année dernière.

Mode Tour, une autre grande agence de voyages, a indiqué avoir reçu 37.000 réservations pour la période en question, marquant une hausse de 37% après les 27.000 de 2016.

«Les demandes d’information pour les voyages durant la fête de Chuseok de cette année ont en fait commencé l’année dernière car plus de personnes ont opté pour des voyages lointains vers les Amériques et l’Europe», a analysé un professionnel du secteur.

Foule à l'aéroport

xb@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page