Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le Nord condamne les propos de Moon sur la «ligne rouge»

Actualités 28.08.2017 à 11h51
Le Nord condamne les propos de Moon sur la «ligne rouge» - 1

SEOUL, 28 août (Yonhap) -- La Corée du Nord a condamné ce lundi l’avertissement du président Moon Jae-in de ne pas franchir la «ligne rouge» du développement de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) dotés d’une ogive nucléaire, en décrivant ses propos comme des «bêtises».

Lors de la conférence de presse donnée à l’occasion de son 100e jour à la présidence le 17 août dernier, Moon avait déclaré que «la ligne rouge (à de pas franchir) serait l’armement nucléaire d’une tête d’ICBM». C’était la première fois que le président apportait des éclaircissements sur la «ligne rouge».

Le quotidien officiel nord-coréen Rodong Sinmun est allé jusqu’à parler de «bêtises».

«Il est arrogant de la part du président sud-coréen de parler d’une ligne rouge alors que même son maître (les Etats-Unis) n’ose pas l’évoquer», a déclaré le journal.

La Corée du Nord a effectué deux tirs d’essai d’ICBM le mois dernier qui, selon les experts, mettraient une grande partie des Etats-Unis à sa portée.

«La Corée du Nord se rapproche dans ce sens (de la ligne rouge)», avait souligné Moon.

Les tensions s’étaient quelque peu apaisées après des échanges de rhétoriques belliqueuses entre le président américain Donald Trump et la classe dirigeante nord-coréenne.

Pyongyang avait suspendu sa menace de tirer des missiles autour du territoire américain de Guam. Trump avait de son côté estimé que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un «commence à respecter» les Etats-Unis.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page