Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Condamné à 5 ans de prison, l’héritier de Samsung fait appel

Actualités 28.08.2017 à 14h05
Lee Jae-yong

SEOUL, 28 août (Yonhap) -- Le vice-président de Samsung Electronics, Lee Jae-yong, a fait appel ce lundi de la condamnation à cinq ans de prison ferme qui a été prononcée le 25 août par la Cour centrale du district de Séoul.

Le tribunal l’a en effet jugé coupable de plusieurs méfaits, dont versement de pots-de-vin et détournement de fonds, dans le cadre de l’affaire de corruption qui a conduit à la destitution de Park Geun-hye. L’appel a été déposé par son avocat Kim Jong-hoon.

Vendredi dernier, la Cour a rendu son verdict en reconnaissant que Lee a participé au versement par Samsung de 7,2 milliards de wons (6,38 millions de dollars) en dessous-de-table pour l’entraînement équestre de la fille de Choi Soon-sil, une vieille amie et confidente de Park.

Juste après l’énoncé de la sentence, la défense avait dit qu’elle ne l’accepterait pas en exprimant sa confiance sur le fait que Lee serait blanchi en deuxième instance. La première séance du procès en appel devrait avoir lieu le mois prochain, ont prédit des experts.

xb@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page