Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Washington reconnaît la nécessité d’accroître la capacité des missiles sud-coréens

Actualités 29.08.2017 à 11h01

WASHINGTON, 28 août (Yonhap) -- Le gouvernement américain reconnaît le besoin d’accroître «rapidement et en douceur» la capacité des missiles balistiques de la Corée du Sud en raison des menaces croissantes du régime nord-coréen, a rapporté lundi le vice-ministre sud-coréen des Affaires étrangères, Lim Sung-nam.

Le numéro deux de la diplomatie sud-coréenne a fait cette déclaration après sa rencontre avec le secrétaire d’Etat adjoint américain John Sullivan pour parler de la relation bilatérale et du programme nucléaire nord-coréen.

Les deux parties ont eu des discussions «en profondeur» sur la demande de Séoul de revoir les directives sur les missiles sud-coréens, a-t-il été précisé. La Corée du Sud a demandé aux Etats-Unis de l’autoriser à augmenter la charge de ses missiles balistiques de 500 kg actuellement à 1 tonne.

«J’ai pu confirmer que les Etats-Unis ont une vision positive (de la proposition de révision)», a dit Lim à des journalistes. «J’ai compris que les Etats-Unis reconnaissent aussi le besoin de procéder rapidement et en douceur (à cette révision).»

Ce sujet devrait être abordé lors de la réunion qui aura lieu ce mercredi entre le ministre sud-coréen de la Défense, Song Young-moo, et le secrétaire à la Défense des Etats-Unis, Jim Mattis, au Pentagone.

La question de l’organisation régulière de consultations stratégiques sur l’élargissement de la dissuasion des Etats-Unis en Corée du Sud a également été traitée par Lim et Sullivan. Tous deux ont par ailleurs souligné la nécessité de maintenir une solide coopération pour faire face au programme nucléaire nord-coréen.

Les tensions sont fortement remontées sur la péninsule coréenne après que le Nord a testé deux missiles balistiques intercontinentaux le mois dernier et tiré un missile ce matin après les trois de samedi dernier. Celui d’aujourd’hui a survolé l’île de Hokkaido, dans le nord du Japon.

Lim Sung-nam

xb@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page