Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Tir nord-coréen : l'armée sud-coréenne brandit la menace de représailles

Actualités 29.08.2017 à 14h19
Tir nord-coréen : l'armée sud-coréenne brandit la menace de représailles - 1

SEOUL, 29 août (Yonhap) -- L'armée a condamné ce mardi le dernier lancement de missile de la Corée du Nord, en avertissant qu'elle fera face à des représailles «résolues» si elle reste belliqueuse.

Le Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS) a noté qu'il s’agissait du 13e lancement de missile balistique du Nord depuis le début de cette année. De plus, le dernier a volé au-dessus du Japon.

C’est une «violation flagrante» des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies contre Pyongyang et une grave provocation qui menace la paix et la stabilité du monde, a déclaré le porte-parole du JCS, Roh Jae-cheon, dans un communiqué.

La Corée du Sud et les Etats-Unis riposteront résolument contre les éventuelles provocations supplémentaires, a-t-il ajouté.

Sur le missile tiré ce matin, les officiels de la défense ont estimé qu’il s’agissait d’un missile balistique de portée intermédiaire.

Le lancement a été immédiatement détecté par les moyens de surveillance de la Corée du Sud, notamment par un destroyer Aegis opérant en mer de l'Est et un avion de surveillance de l'armée de l'air, Peace Eye, ont-ils déclaré.

Le Nord semble avoir voulu montrer sa capacité à frapper des installations militaires américaines au Japon et à Guam dans le cadre de sa protestation contre l'exercice militaire conjoint Ulchi Freedom Guardian, a indiqué un officiel du JCS à des journalistes.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page