Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) La Corée du Nord dit avoir tiré un Hwasong-12 pour contrer l’exercice UFG

Actualités 30.08.2017 à 08h08

SEOUL, 30 août (Yonhap) -- Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a assisté au tir de missile balistique de portée intermédiaire Hwasong-12, a annoncé ce mercredi l’Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA)

La KCNA a ajouté que ce test visait à contrer l’exercice militaire sud-coréano-américain Ulchi Freedeom Guardian (UFG) en cours et à tester la capacité opérationnelle en cas de guerre de l’armée nord-coréenne.

Kim a déclaré pour sa part que le lancement était «la première étape de l’opération militaire de l’Armée populaire de Corée dans le Pacifique et un prélude significatif pour contenir Guam», selon l’agence officielle de Pyongyang.

L'armée sud-coréenne a estimé que le missile, qui a été tiré depuis Pyongyang, a parcouru plus de 2.700 km et atteint l'altitude d'environ 550 km avant de retomber dans l'océan Pacifique Nord, à l'est de l'île de Hokkaido.

L’île de Guam, située à près de 3.000 km de la Corée du Nord dans le Pacifique Sud, abrite des bases navale et aérienne de l’armée américaine pouvant être utilisées pour envoyer des forces vers la péninsule coréenne en cas d’urgence.

Kim a affirmé qu’il continuerait à observer un peu plus de très près les Etats-Unis avant de prendre une décision, a aussi rapporté la KCNA.

xb@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page