Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Hyundai Motor relance ses 4 usines en Chine

Actualités 30.08.2017 à 14h44
Hyundai Motor relance ses 4 usines en Chine - 1

SEOUL, 30 août (Yonhap) -- Le plus grand fabricant automobile coréen, Hyundai Motor Co., a annoncé ce mercredi que ses quatre usines en Chine ont repris leurs activités après une suspension d'une semaine en raison de problèmes liés à l’approvisionnement en pièces.

Beijing Hyundai Motor Co, une joint-venture établie par Hyundai Motor et BAIC Motor Corp. en 2002, avait arrêté graduellement les chaînes de montage de ses quatre usines, une à Hangzhou et trois à Pékin, la semaine dernière en raison de la pénurie de pièces.

Un fournisseur local avait suspendu la livraison de réservoirs à essence en plastique à Beijing Hyundai car l'entreprise n'avait pas payé 18,9 milliards de wons (17 millions de dollars) à la société chinoise.

«Les usines ont repris leurs activités aujourd'hui et le fournisseur chinois a commencé à nouveau à fournir les pièces. La société (Beijing Hyundai) est en consultation avec la firme chinoise pour résoudre le sujet du paiement», a indiqué un porte-parole de l'entreprise.

Les quatre usines ont une capacité combinée de 1,35 million de véhicules par an. Hyundai a construit récemment une cinquième usine en Chine d’une capacité de 300.000 unités à Chongqing. Elle subit actuellement des tests.

Cette année, le constructeur de la berline Sonata et du SUV Santa Fe souffre d'une forte baisse de ses ventes en Chine alors que le conflit diplomatique s’est intensifié entre Séoul et Pékin au sujet du déploiement du système de défense antimissile américain THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) en Corée du Sud.

Pékin s’oppose explicitement au déploiement du THAAD, en revendiquant que le système pourrait espionner son armée bien que Séoul ait dit que cette installation vise à contrer les menaces balistiques de la Corée du Nord.

Durant la période janvier-juin, Hyundai a vendu un total de 351.292 véhicules en Chine, en baisse de 41% par rapport aux 592.785 unités écoulées l'année dernière.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page