Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Le Conseil de sécurité de l'ONU condamne à l'unanimité la provocation de missile de la Corée du Nord

Actualités 30.08.2017 à 14h50
(2e LD) Le Conseil de sécurité de l'ONU condamne à l'unanimité la provocation de missile de la Corée du Nord - 1

NEW YORK, 29 août (Yonhap) -- Le Conseil de sécurité des Nations unies a condamné fermement ce mardi le dernier tir «scandaleux» de missile balistique de la Corée du Nord en notant que celui-ci constitue une menace non seulement pour la région mais aussi pour tous les Etats membres.

Lors d’une réunion qui s’est tenue en urgence au siège de l’ONU à la demande de la Corée du Sud, des Etats-Unis et du Japon, les 15 pays membres du Conseil de sécurité ont adopté à l'unanimité une déclaration présidentielle appelant le Nord à arrêter ses provocations, à abandonner son programme nucléaire et à prendre une action immédiate en vue d’apaiser les tensions dans la région.

Le Nord a lancé mardi un missile balistique de portée intermédiaire qui a volé au-dessus du nord du Japon avant de retomber dans l’océan Pacifique. Il a fait suite aux trois tirs de missiles balistiques de courte portée de samedi dernier.

La déclaration a également souligné que ces actes nord-coréens constituaient non seulement une menace pour la région mais également pour tous les Etats membres de l'ONU.

A travers cette déclaration, le Conseil de sécurité a également exprimé sa profonde inquiétude sur le fait que ces actions de la Corée du Nord «sape délibérément la paix et la stabilité régionales».

Il a de même mis l'accent sur l'importance de mettre en œuvre les résolutions onusiennes contre le Nord et de résoudre de manières pacifique et diplomatique les menaces nucléaires et balistiques de la Corée du Nord.

Le Conseil de sécurité avait par ailleurs adopté plus tôt ce mois-ci une nouvelle résolution imposant des sanctions contre la Corée du Nord pour ses deux tirs d’essai de missiles balistiques intercontinentaux du mois dernier.

La Corée du Sud a salué l'«action rapide» du Conseil de sécurité contre le régime nord-coréen en notant qu’elle réaffirme la volonté ferme de la communauté internationale de ne pas accepter la poursuite par Pyongyang de ses programmes nucléaire et balistique.

«Le gouvernement mettra pleinement en œuvre les sanctions contre le Nord en coopération avec la communauté internationale, tout en continuant à œuvrer pour la dénucléarisation fondamentale du Nord et l’établissement d’une paix durable sur la péninsule coréenne», a déclaré le ministère des Affaires étrangères.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page