Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Nucléaire nord-coréen : l'option militaire perçue comme un complément à la diplomatie

Actualités 31.08.2017 à 09h43
Le ministre sud-coréen de la Défense Song Young-moo et le secrétaire à la Défense des Etats-Unis Jim Mattis échangent une poignée de main

WASHINGTON, 30 août (Yonhap) -- Le ministre sud-coréen de la Défense Song Young-moo et le secrétaire à la Défense des Etats-Unis Jim Mattis se sont entendus ce mercredi pour dire qu'une forte option militaire peut renforcer les efforts diplomatiques pour dénucléariser la Corée du Nord, a rapporté le ministère de la Défense de Séoul.

Song et Mattis ont tenu un dialogue au Pentagone et réaffirmé que l'alliance reste ferme face aux menaces croissantes de la Corée du Nord.

Mattis, en particulier, a exprimé l'engagement américain à fournir une dissuasion étendue solide à l'allié asiatique et le défendre des attaques nord-coréennes avec une réponse efficace et écrasante.

«Les deux ministres ont exprimé leur soutien pour les efforts diplomatiques actuels visant à dénucléariser la péninsule coréenne et, en même temps, ont souligné qu'une option forte, efficace et fiable augmente la crédibilité des efforts diplomatiques», a indiqué le ministère de la Défense dans un communiqué de presse.

Les deux côtés ont fortement condamné le comportement provocateur de la Corée du Nord, dont ses deux tirs d'essai de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) en juillet et le lancement de missile balistique de portée intermédiaire au-dessus du Japon plus tôt cette semaine.

Ils ont convenu de la nécessité de renforcer davantage la vigilance conjointe pour se défendre contre les menaces nord-coréennes. Dans le cadre de ce plan, la Corée du Sud installera les systèmes Kill Chain et KAMD (Korean Air and Missile Defense), a fait savoir le ministère.

Song et Mattis se sont également mis d'accord pour accélérer les efforts afin de rendre possible le transfert du contrôle opérationnel en temps de guerre (OPCON) des troupes sud-coréennes de Washington à Séoul le plus tôt possible.

Ils accéléreront les consultations pour réviser les directives liées aux missiles, a dit le ministère, pour doubler la charge utile maximale des ogives à 1 tonne ou plus.

Les deux ministres ont aussi discuté du déploiement en cours du système de défense antimissile à haute altitude THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) sur le sol sud-coréen, selon un officiel gouvernemental de haut niveau. Mattis a compris que le placement a été retardé en raison de l'opposition de certains Sud-Coréens, a indiqué l'officiel sous couvert d'anonymat.

Song a soulevé le sujet de l'envoi éventuel de moyens stratégiques américains sur la péninsule coréenne, de manière permanente et sur une base rotative, et les Etats-Unis ont été «positifs et coopératifs» sur cette question, a-t-il ajouté.

Le ministre sud-coréen de la Défense Song Young-moo et le secrétaire à la Défense des Etats-Unis Jim Mattis tiennent une réunion au Pentagone

L'officiel a également informé qu'il y a eu des discussions pour le déploiement de sous-marins à propulsion nucléaire afin de contrer les menaces des missiles balistiques lancés par les sous-marins nord-coréens.

Les ministres continueront les efforts de coordination étroite pour développer une alliance mutuellement bénéfique et orientée vers le futur, a déclaré le ministère.

Plus tard dans la journée, Song a rencontré le conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche, H.R. McMaster, et les deux côtés ont reconnu l'importance d'une solution pacifique pour le problème nord-coréen.

Il y a eu également un accord sur la nécessité d'utiliser de manière prioritaire les pressions diplomatiques et économiques pour forcer Pyongyang à revenir à la table du dialogue, a dit le ministère.

«(McMaster) a souligné que les Etats-Unis pourraient se coordonner étroitement avec le gouvernement sud-coréen sur toutes les mesures liées à la question nord-coréenne et prendre des décisions conjointes», a-t-il dit dans un communiqué de presse séparé.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page