Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Moon veut améliorer la coopération et les échanges avec les pays d'Amérique latine

Actualités 31.08.2017 à 15h54
Le président Moon Jae-in prononce une allocution à la Nurimaru APEC House à Busan, lors de la cérémonie d'ouverture du Forum pour la coopération Asie de l'Est-Amérique latine (FEALAC)

SEOUL, 31 août (Yonhap) -- Le président sud-coréen Moon Jae-in s'est engagé ce jeudi à renforcer grandement la coopération et les échanges avec l'Amérique latine, en soulignant la nécessité de travailler ensemble pour traiter les divers sujets régionaux et internationaux, tels que le changement climatique et la quatrième révolution industrielle.

«Je pense que la relation entre l'Asie et l'Amérique latine est très importante. Le gouvernement sud-coréen renforcera davantage ses efforts pour mener la paix et la prospérité de l'Asie à l'avenir en liant sa nouvelle coopération avec l'Asean, les nations du fleuve Mékong et l'Inde à celle avec la Russie et les nations eurasiatiques», a indiqué Moon dans son allocution pour marquer le début du 8e Forum pour la coopération Asie de l'Est-Amérique latine (FEALAC) à la Nurimaru APEC House à Busan, située à quelque 400 kilomètres au sud-est de Séoul.

La réunion, qui a rassemblé les ministres des Affaires étrangères et d'autres délégués de 36 nations membres et deux organisations internationales, prendra fin ce vendredi. Le FEALAC comprend 16 pays asiatiques, incluant l'Australie, la Chine et le Japon, et 20 nations d'Amérique latine, incluant l'Argentine, le Brésil et Cuba.

«Egalement, (le gouvernement sud-coréen) promouvra activement divers projets de coopération dans le commerce, les investissements, l'innovation dans les sciences et les technologies, les infrastructures et le transport avec les pays d'Amérique latine en renforçant sa communication et ses échanges avec la région en se basant sur les compréhensions et confiances mutuelles», a ajouté le président, selon le communiqué publié par le bureau présidentiel Cheong Wa Dae.

Moon veut améliorer la coopération et les échanges avec les pays d'Amérique latine - 2

«Le FEALAC est un bien précieux pour l'expansion des relations étrangères de la Corée du Sud», a déclaré Moon en soulignant la nécessité de travailler ensemble. Il a également noté que le forum est le seul canal de dialogue intergouvernemental entre les pays d'Asie de l'Est et d'Amérique latine.

«Je pense qu'il deviendra une plate-forme non seulement pour la Corée du Sud mais aussi pour nous tous afin d'ouvrir de nouvelles opportunités à l'avenir», a-t-il dit.

Le chef de l'Etat a fait savoir que le FEALAC, depuis son établissement en 1999, a grandement aidé à améliorer la compréhension mutuelle entre les deux régions et est aussi devenu un grand réseau de peuples qui englobe quatre personnes sur 10 au monde et près d'un tiers du commerce mondial.

Pourtant, il a exhorté les pays membres à faire plus. «Les échanges durables et orientés vers le futur et la coopération ne peuvent pas être limités aux aspects physiques, tels que les échanges de produits, capitaux et services. La communication et la compréhension sincères qui peuvent lier les peuples entre eux doivent avoir lieu en même temps», a dit Moon, en notant que les visiteurs entre les deux régions représentent actuellement moins de 1% de tous les touristes mondiaux.

«Nous pouvons réduire la distance entre les cœurs de nos peuples à travers la communication en ligne et hors ligne», a ajouté le président. Le leader sud-coréen a également demandé le soutien des pays membres pour la résolution des questions nucléaire et balistique de la Corée du Nord.

«J'ai confiance que la paix en Asie peut être réalisée beaucoup plus tôt si le FEALA travaille ensemble pour résoudre ce sujet», a-t-il déclaré. «Résoudre les problèmes nucléaire et balistique nord-coréens et établir la paix durable dans l'Asie du Nord-Est ne peuvent pas être un sujet qui concerne seulement les nations les plus puissantes. Je demande votre soutien continu.»

Moon veut améliorer la coopération et les échanges avec les pays d'Amérique latine - 3

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page