Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le président appelle à des efforts tous azimuts pour stimuler la natalité

Actualités 31.08.2017 à 18h28

SEOUL, 31 août (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a appelé ce jeudi à prendre des mesures pour parer à la baisse de la natalité dans le pays, qui pourrait causer des dommages «irréparables» si une solution n'est pas trouvée.

Le président a noté qu'il est nécessaire d’éliminer la cause fondamentale du problème, tels que les coûts élevés liés à l’éducation d’un enfant, au cours d'une réunion avec des représentants des ministères du Travail et de l'Egalité hommes-femmes.

«Nous avons dépensé 100.000 milliards de wons (88,7 milliards de dollars) au cours des dix dernières années pour solutionner le problème de la faible natalité mais le problème persiste. Le pays sera face à une crise nationale quand sa population déclinera rapidement si nous continuons sur ce chemin.»

«Il sera impossible de réparer les dommages après quelques années», a ajouté le chef de l'Etat, qui a fait savoir que le taux de natalité devrait tomber à 1,03 cette année, contre 1,17 en 2016.

Le président appelle à des efforts tous azimuts pour stimuler la natalité - 1

«C'est pourquoi le gouvernement devra créer un environnement social dans lequel les gens puissent facilement faire et élever un enfant, à travers des changements structurels dans des domaines tels que l'emploi, le logement et l'égalité des sexes», selon Moon.

Le dirigeant a également appelé à mieux soutenir les femmes actives, en particulier celles qui ont un enfant, rappelant que beaucoup d'entre elles abandonnent leur carrière quand elles ont un enfant.

«Il est important de réduire la durée du travail pour permettre aux parents d'avoir plus de temps pour s'occuper de leurs enfants et de trouver un équilibre entre vie privée et travail», a estimé Moon. «Le gouvernement a la conviction qu’investir dans les personnes permettra de redynamiser l'économie et d'assurer le futur de notre pays. Les dépenses publiques pour stimuler la natalité, la création d'emploi et réduire les écarts entre les revenus sont des dépenses qui relèvent du social mais aussi du développement.»

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page