Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Nord condamne Washington pour avoir envoyé des atouts stratégiques en Corée

Actualités 31.08.2017 à 23h06

SEOUL, 31 août (Yonhap) -- La Corée du Nord a condamné ce jeudi les États-Unis pour avoir envoyé des bombardiers stratégiques et des chasseurs furtifs en Corée du Sud en réponse à son récent tir de missile au-dessus du Japon.

Quatre chasseurs furtifs F-35B et deux bombardiers stratégiques B-1B américains ont survolé le ciel de Corée ce jeudi, accompagnés de chasseurs sud-coréens F-15K, au dernier jour de l'exercice Ulchi Freedom Guardian.

«Les actions militaires sauvages des ennemis ne sont rien d'autre que les actes irréfléchis de ceux qui ont été surpris» par le tir de missile de la Corée du Nord, a indiqué l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Par ailleurs, Pyongyang a rejeté l'adoption de la déclaration au Conseil de sécurité des Nations unies condamnant son dernier tir de missile. La Corée du Nord «rejette catégoriquement la «déclaration présidentielle» du Conseil de sécurité des Nations unies, qui viole de manière flagrante le droit à l'autodéfense d'un État souverain», a déclaré un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères, selon la KCNA.

Le conseil onusien a fermement condamné mardi le tir de missile, le qualifiant de menace «scandaleuse».

Photo du missile nord-coréen ayant survolé le Japon le 30 août 2017. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et distribution interdite)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page