Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Reprise des activités à l’usine Hyundai en Chine

Actualités 08.09.2017 à 11h36
Reprise des activités à l’usine Hyundai en Chine - 1

SEOUL, 08 sept. (Yonhap) – Les activités ont repris à l’usine Hyundai Motor Co. de Cangzhou dans la province du Hebei, le fournisseur allemand ayant accepté de livrer ses pièces en attendant de recevoir ses arriérés, a fait savoir le constructeur sud-coréen.

L’usine avait dû interrompre mardi ses activités pendant trois jours après que le fournisseur a refusé de livrer des pièces à cause d’un retard de paiement.

«Nous avons persuadé l’entreprise allemande de reprendre la livraison des pièces à l’usine No.4 (en Chine). Nous sommes en pourparlers afin de résoudre le problème de paiement», a fait savoir par téléphone un représentant de l’entreprise.

Quatre usines Hyundai en Chine ont par ailleurs repris leurs activités mercredi dernier après une interruption d’une semaine pour problèmes d’approvisionnement en pièces. Un fournisseur local de réservoirs d’essence avait cessé d’approvisionner les usines, une à Cangzhou et trois à Pékin, car il n’avait pas reçu un paiement de 18,9 milliards de wons (17 millions de dollars) dû par Hyundai.

Hyundai a vu ses ventes fortement baisser en Chine cette année suite à la dispute diplomatique entre Séoul et Pékin concernant le déploiement en Corée du Sud du système de défense antimissile américain THAAD. Pékin est opposé à la venue du THAAD en Corée du Sud, estimant qu’il pourrait être utilisé pour espionner ses installations militaires.

Hyundai a vendu 351.292 unités en Chine au cours de la période janvier-juillet, en baisse de 41% par rapport aux 592.785 véhicules écoulés l’année précédente durant la même période.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page