Go to Contents Go to Navigation

Séoul appelle à montrer un front uni face à la montée du protectionnisme

Actualités 22.09.2017 à 11h53
Séoul appelle à montrer un front uni face à la montée du protectionnisme - 1

SEOUL, 22 sept. (Yonhap) -- Le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Energie Paik Un-gyu a appelé ce vendredi à un front uni au sein des principales économies asiatiques et européennes pour faire face à la montée du protectionnisme dans les domaines du commerce et des investissements et continuer à favoriser le libre-échange.

Paik a lancé cet appel au cours de la 7e réunion des ministres de l’Economie Dialogue Asie-Europe (Asem) qui a rassemblé 250 ministres de l’Economie et hauts officiels de 51 pays pour discuter des questions commerciales et industrielles.

«Aujourd’hui, l’économie mondiale fait face à de nouveaux défis. Le protectionnisme regagne du terrain et les industries dans le monde traversent des changements structurels fondamentaux», a déclaré le ministre dans un discours d’ouverture à la deuxième journée de la réunion au Centre des conventions et des expositions (COEX), dans le sud-est de Séoul.

«J’espère que les ministres de l’Economie de l’Asem parlent d'une voix unie pour soutenir le système commercial multilatéral et repousser le protectionnisme compte tenu du fait que les partenaires de l’Asem sont les plus grands bénéficiaires du libre-échange.»

Ce rassemblement est le premier du genre depuis 12 ans, après celui de Rotterdam, aux Pays-Bas, en 2005.

Le ministre a également appelé à prêter attention aux efforts destinés à renforcer la connectivité et la collaboration numériques et physiques dans les infrastructures entre l’Asie et l’Europe, pour se préparer à la «Quatrième révolution industrielle».

«En effet, les discussions approfondies sur la croissance durable et inclusive sont plus opportunes que jamais avec l’avènement de nouvelles technologies turbulentes», a-t-il ajouté.

«La Corée du Sud poursuit une croissance inclusive et innovante comme nous nous préparons à la Quatrième Révolution industrielle et à la transition vers les énergies respectueuses de l’environnement. A cette fin, nous avons hâte de coopérer activement avec les partenaires de l’Asem.»

L’Asem a vu le jour en 1996 avec comme objectif de renforcer les liens entre les nations d’Asie et d’Europe. Ce dialogue interrégional comprend 20 pays asiatiques et 31 européens, ainsi que l’ Association des nations de l’Asie du Sud-Est (Asean).

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page