Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Moon s’engage à dissocier le dossier des familles séparées de la situation militaire

Actualités 22.10.2017 à 16h16
Le président Moon Jae-in prononce une allocution le dimanche 22 octobre lors d'une rencontre d'athlétisme organisée par une association de personnes nées en Corée du Nord. © Cheong Wa Dae

SEOUL, 22 oct. (Yonhap) -- Le président sud-coréen Moon Jae-in traitera séparémment le dossier des familles séparées et les situations politique et militaire sur la péninsule coréenne, a-t-il déclaré ce dimanche lors d’une rencontre d'athlétisme organisée par une association de personnes nées en Corée du Nord.

Depuis le premier sommet en 2000, deux Corées ont organisé 20 réunions pendant lesquelles les familles séparées par la guerre de Corée (1950-53) ont pu retrouver leurs proches et passer quelques jours avec eux. Aucune réunion de ce genre n’a été organisée depuis octobre 2015.

«De la vérification de la vie ou de la mort des proches à l’échange de lettres, en passant par l’organisation des réunions, nous aborderons les souhaits des familles séparément des situations politique et militaire», a promis le président.

Moon a rappelé que plus de 60.000 personnes en Corée du Sud sont toujours séparées de membres de leur famille qui vivent en Corée du Nord.

Le président sud-coréen a proposé au mois de juillet dernier d'organiser une réunion de familles séparées et a précisé que, si la Corée du Nord n’est pas encore prête, la Corée du Sud ouvrirait d'abord ses portes aux familles nord-coréennes pour qu’elles puissent rendre visite à leurs proches où se rendre dans leur ville natale.

kimsy@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page