Go to Contents Go to Navigation

PyeongChang 2018 : la Corée du Sud veut réaliser une bonne performance

Gros plans 29.12.2017 à 09h00

SEOUL, 29 déc. (Yonhap) -- La Corée du Sud tentera de réaliser une bonne performance et de montrer sa puissance lors des prochains Jeux olympiques d'hiver qui se dérouleront à domicile l'année prochaine.

Les JO de PyeongChang se dérouleront du 9 au 25 février sous le slogan «Passion. Connectée.»

Il a fallu 8 ans à PyeongChang pour remporter le droit d'accueillir les Olympiades d'hiver. La ville sud-coréenne a cédé la place à Vancouver en 2010 et à Sotchi en 2014.

PyeongChang, situé à 180km à l'est de Séoul, a été désigné hôte des JO d'hiver 2018 en 2011, en battant Munich et Annecy.

Stade des JO recouvert de neige

Les préparatifs à l'événement n'ont pas été de tout repos. Le comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques de PyeongChang 2018 (POCOG) a connu plusieurs changements de direction et le pays a été secoué par une retentissante affaire de corruption impliquant l'ancienne présidente, sans parler des nombreuses provocations nord-coréennes.

Les organisateurs ont appris à la fin de l'année que la Russie, une grande puissance des sports d'hiver, ne pourra pas concourir à PyeongChang suite à un scandale de dopage institutionnalisé, bien que ses athlètes pourront participer aux Jeux sud-coréens sous drapeau neutre.

La Corée du Sud est malgré tout prête à briller et le pays verra dans 42 jours si ses efforts porteront leurs fruits.

L'ensemble des 12 sites olympiques sont prêts à accueillir les athlètes, qui se disputeront 102 médailles, à PyeongChang ainsi qu'à Gangneung et Jeongseon. Près de 880 milliards de wons (819 millions de dollars) ont été nécessaires pour construire les installations olympiques.

Six nouvelles installations ont été construites pour l'occasion et six autres ont été rénovées. Elles sont toutes à 30 minutes les unes des autres, ce qui facilite les déplacements.

Village olympique de PyeongChang

La construction du village des athlètes, qui ouvrira le 1er février, est elle aussi terminée. Le centre de la presse ouvrira lui le 9 janvier.

Le président du POCOG Lee Hee-beom a récemment déclaré que la Corée du Sud est prête à accueillir les athlètes du monde entier. Selon le POCOG, 95 pays enverront environ 6.500 athlètes et officiels aux Jeux, riches de 7 sports et 15 disciplines.

Séoul espère que la Corée du Nord participera à la compétition, ce qui renforcerait le message de paix et d'harmonie que représentent les JO. Le pays n'a toujours pas annoncé sa participation.

En attendant la cérémonie d'ouverture, des efforts seront menés pour assurer la qualité des services offerts aux visiteurs. Le POCOG a sélectionné près de 15.000 volontaires, qui reçoivent actuellement une formation.

Une ligne récemment ouverte de train à grande vitesse KTX connectant l'aéroport international d'Incheon à PyeongChang en moins d'1h50 assurera le transport rapide des spectateurs. Un total de 51 trains circuleront quotidiennement sur cette ligne pendant la compétition.

D'autres efforts seront menés pour encourager les ventes de billets en cette fin d'année, dont plus de 60% ont été vendus. Le POCOG a nommé plus de 40 ambassadeurs honoraires, dont le président Moon Jae-in et l'ancienne championne de patinage artistique Kim Yu-na, pour promouvoir la compétition.

Début du relais de la torche olympique

Le comité espère aussi que le relais de la flamme olympique, qui a commencé le 1er novembre, augmentera l'intérêt du public pour les Jeux. La dernière escale du relais en 2017 sera à Daegu. La flamme arrivera à Séoul le 13 janvier pour se diriger ensuite vers la province du Gangwon le 21 janvier et entrer sur l'esplanade olympique de PyeongChang le jour de l'ouverture des JO.

Non seulement la Corée du Sud tentera d'organiser avec succès les Olympiades, elle essaiera aussi de devenir une puissance des sports d'hiver. Le pays a pour objectif de remporter 20 médailles à PyeongChang, dont huit en or, et de se placer dans le top 5 au classement des médailles. Elle enverra à la compétition un maximum de 150 athlètes.

Le pays avait remporté trois médailles d'or, trois d'argent et deux de bronze aux JO de Sotchi en 2014, finissant à la 13e position.

La meilleure performance de la Corée du Sud à des JO d'hiver a eu lieu en 2010 à Vancouver, quand elle a remporté six médailles d'or et 14 médailles au total, terminant à la 5e place du classement.

Les Jeux paralympiques de PyeongChang se dérouleront ensuite du 9 au 18 mars.

Mascottes des JO de PyeongChang

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page