Go to Contents Go to Navigation

Un jour dans l'histoire de la Corée

Actualités 11.02.2018 à 00h00

11 février

1940 -- Le régime colonial japonais ordonne à tous les Coréens d'avoir un nom japonais.

1951 -- Plus de 500 villageois sont exécutés par des soldats sud-coréens à Geochang, un comté du sud-est du pays, dans la province du Gyeongsang du Sud, pour avoir été identifiés à tort comme des collaborateurs de l’armée communiste nord-coréenne. Les exécutions aveugles durent plusieurs jours.

1981 -- Mise en place d’un comité électoral composé de 5.278 membres pour élire le 12e président de la Corée du Sud. Le comité, représentant 40 millions de Sud-Coréens, élit Chun Doo-hwan, un ancien général d'armée, à la tête de l'Etat, qui sera plus tard reconnu coupable d'avoir amassé des centaines de milliards de wons de fonds secrets.

2003 -- La municipalité de Séoul annonce son projet de restaurer Cheonggyecheon, un ruisseau recouvert par un viaduc traversant le centre de Séoul. Le cours d'eau était enterré sous du béton depuis 1958, lorsque le pays était dans sa première phase d'industrialisation.

2007 -- Neuf étrangers sont tués et 18 autres blessés dans un incendie qui ravage un centre de détention du bureau de l'immigration de la ville méridionale de Yeosu, située à environ 450 km au sud de Séoul. Les victimes, principalement chinoises, étaient détenues dans l'établissement pour être entrées illégalement en Corée du Sud ou avoir dépassé la limite de leur visa.

2016 -- La Corée du Nord ordonne à tous les Sud-Coréens de quitter le complexe industriel conjoint de Kaesong et saisit tous les biens et équipements sud-coréens en représailles à la suspension des activités sur le complexe, décidée par Séoul la veille.

(FIN)

Mots clés de l’actualité
Les plus appréciés
Les plus ajoutés
more
more
more
Accueil Haut de page