Go to Contents Go to Navigation

La Corée du Nord contre un dialogue «sous conditions préalables» avec les Etats-Unis

Actualités 04.03.2018 à 10h01
La Corée du Nord contre un dialogue «sous conditions préalables» avec les Etats-Unis0

SEOUL, 04 mars (Yonhap) -- La Corée du Nord a déclaré samedi qu’il n’y aurait pas de pourparlers avec les Etats-Unis si ces derniers imposent des «conditions préalables», laissant penser que Pyongyang n’a pas l’intention d’abandonner ses programmes nucléaire et balistique en échange de l’ouverture d’un dialogue avec Washington.

«Nous sommes disposés à résoudre la question de manières pacifique et diplomatique, à travers le dialogue et la négociation, mais nous ne supplierons jamais d’avoir des discussions et ne chercherons jamais à éviter l’option militaire dont les Etats-Unis ne cessent de parler», a dit un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, cité par l’Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Ces déclarations font suite à des propos tenus à la fin du mois dernier par le président américain Donald Trump qui a affirmé qu’il ne parlerait au régime nord-coréen que si les conditions sont «bonnes». Washington a maintes fois indiqué clairement que des mesures pour une dénucléarisation de la Corée du Nord devaient être la base de tout dialogue entre les deux pays.

La possibilité de voir s’ouvrir des échanges entre Washington et Pyongyang a augmenté après que le Nord a fait part d’une volonté de dialogue plus d’une fois le mois passé, durant la période olympique.

De son côté, le président sud-coréen Moon Jae-in a exprimé son espoir de discussions entre les deux parties, en estimant qu’elles pourraient mener à des négociations sur la dénucléarisation dans un contexte de relations intercoréennes en nette amélioration.

Cependant, le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a insisté que la volonté du gouvernement américain d’imposer des conditions préalables prouve qu’il ne souhaite pas relancer le dialogue.

«Nous appelons à un dialogue pour discuter de questions mutuelles, qui concernent les deux parties, avec des positions égales», a-t-il insisté. «Nous nous sommes jamais assis à une table avec les Etats-Unis sur la base de conditions préalables et cela ne se produira jamais dans le futur.»

xb@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page