Go to Contents Go to Navigation

Un jour dans l'histoire de la Corée

Actualités 11.03.2018 à 00h00

11 mars

528 -- Silla, l’un des trois anciens royaumes de Corée qui unifiera plus tard le pays, autorise le bouddhisme comme religion nationale, après qu’un jeune moine décide de se martyriser lui-même. Selon des documents historiques, le roi se convertira au bouddhisme après avoir vu du sang blanc couler du cou de l'homme et des pétales tomber du ciel.

1959 -- La Corée du Sud établit des relations diplomatiques avec la Suède.

1985 -- Roh Tae-woo, chef du Parti de la justice démocratique, qui sera élu président trois ans plus tard, s’oppose à la volonté de l'opposition de réviser les lois électorales du pays pour permettre le suffrage universel direct pour les élections présidentielles. Roh lui-même sera élu avec le système électoral révisé en remportant la majorité des votes de la population.

1996 -- La première audience dans le procès de deux ex-présidents, Chun Doo-hwan et son successeur Roh Tae-woo, a lieu dans un tribunal de Séoul. Chun et Roh sont accusés d'avoir organisé un coup d'Etat et d’avoir tué des centaines de manifestants en 1980 à la ville de Gwangju, située dans le sud-ouest du pays.

2002 -- Bae Suk-chul et son équipe de recherche de l'université nationale de Chungbuk, au centre de la Corée du Sud, découvrent un gène qui permet de combattre le cancer de l'estomac.

2010 -- Le Vénérable Beopjeong, grand moine bouddhiste, le plus populaire en Corée du Sud, entre dans le Nirvãna au temple de Kilsang, situé dans le nord de Séoul, qu’il avait construit lui-même en 1997.

2010 -- Le gouvernement de Séoul émet une alerte voyage temporaire pour la Russie après que deux étudiants sud-coréens ont été attaqués séparément par des extrémistes russes.

(FIN)

Mots clés de l’actualité
Les plus appréciés
Les plus ajoutés
more
more
more
Accueil Haut de page