Go to Contents Go to Navigation

Le bœuf américain revient en première place des importations de bœuf en Corée du Sud

Actualités 10.03.2018 à 12h00

SEOUL, 10 mars (Yonhap) -- Les importations de bœuf en provenance des Etats-Unis ont fortement augmenté l'année dernière et ont supplanté le bœuf australien à la tête du classement des importations de bœuf, pour la première fois en 14 ans, ont montré lundi des données de l'Institut coréen de l'économie rurale (KREI).

La Corée du Sud a importé 177.000 tonnes de bœuf américain l'année dernière, en hausse de 13,5% par rapport aux 156.000 tonnes importées en 2016, selon KREI.

Les importations de bœuf australien ont baissé de 3,95% à l'année à 172.600 tonnes l'année dernière, arrivant en 2e place derrière le bœuf américain.

L'Australie était le premier exportateur de bœuf en Corée du Sud depuis 2004.

La Nouvelle-Zélande est en 3e position avec 18.786 tonnes importées l'année dernière, en baisse de 16,5% en glissement annuel. Le Canada est quatrième avec 5.200 tonnes, en hausse de 15,6%.

La forte augmentation des importations de bœuf américain est attribuée à l'accord de libre-échange entre la Corée du Sud et les Etats-Unis, entré en vigueur en 2012.

Le bœuf américain était le plus populaire en Corée du Sud jusqu'en 2003, deux ans après que la Corée du Sud a ouvert son marché aux importations de bœuf étranger. Le gouvernement a banni le bœuf américain en 2003 suite à une épidémie de vache folle aux Etats-Unis. Les importations avaient repris en 2008 pour la viande sans os provenant d'animaux âgés de moins de 30 mois.

Le bœuf américain profite d'un prix de vente avantageux par rapport au bœuf local.

Le bœuf américain revient en première place des importations de bœuf en Corée du Sud0

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés de l’actualité
Les plus appréciés
Les plus ajoutés
more
more
more
Accueil Haut de page