Go to Contents Go to Navigation

Paralympiques 2018 : les cérémonies mettront au centre l'humain et la coexistence

Actualités 07.03.2018 à 10h26
Lee Moon-tae, directeur artistique des cérémonies des Jeux paralympiques d'hiver de PyeongChang 2018 ⓒ Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques de PyeongChang

SEOUL, 07 mars (Yonhap) -- Les cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux paralympiques d’hiver de PyeongChang 2018 mettront à l’honneur l’humain à travers des spectacles basés sur les défis que les athlètes paralympiques ont relevés pour surmonter leur handicap, a fait savoir Lee Moon-tae, directeur artistique des cérémonies.

«Si les cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux olympiques ont mis en avant les contenus culturels du pays hôte, celles des Jeux paralympiques doivent mettre au centre l’Homme lui-même», a déclaré Lee lors d'un entretien téléphonique récemment accordé à l'agence de presse Yonhap.

Il a ainsi fait part de son ambition de présenter un spectacle mettant en avant le «respect de l’Homme» et incarnant les quatre valeurs du mouvement paralympique, le courage, la détermination, l'inspiration et l'égalité.

Lee projette également de mettre l'accent sur la coexistence à travers une scène baptisée «sphère de la coexistence» représentant un monde où les personnes handicapées et non handicapées vivent ensemble en harmonie. «Les points se regroupent pour former une ligne et les lignes deviennent une surface et les surfaces une sphère», a-t-il dit pour expliquer le sens que la scène revêtira.

Le point fort de la cérémonie d’ouverture devrait être le relais de la flamme, selon le directeur artistique. «Le relayeur devra monter une pente très escarpée pour atteindre la vasque. Il gravira d’une manière très particulière la pente que même les personnes ordinaires auraient du mal à la monter.»

Si les cérémonies des JO ont enchanté les yeux, celles des Jeux paralympiques enchanteront les oreilles, a-t-il prévu en laissant entendre l’apparition de nombreux chanteurs sur la scène.

Lee a par ailleurs ajouté que les conditions météorologiques et le faible budget constituaient les plus grands défis pour la préparation. «Nous n’avons pas pu répéter suffisamment à cause des fortes chutes de neige et, du budget total de 20 milliards de wons, seulement 3,5 milliards ont été consacrés réellement aux cérémonies d’ouverture et de clôture.»

Il a toutefois noté que les Jeux paralympiques d'hiver de PyeongChang, qui se dérouleront du 9 au 18 mars, insuffleraient une grande fierté aux Sud-Coréens compte tenu de leur signification historique et de la participation d’athlètes nord-coréens.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés de l’actualité
Les plus appréciés
Les plus ajoutés
more
more
more
Accueil Haut de page