Go to Contents Go to Navigation

Pour Moon, la question nord-coréenne est toujours à un moment crucial

Actualités 07.03.2018 à 16h27
Le président Moon Jae-in déjeune avec les chefs des cinq partis politiques le mercredi 7 mars 2018 à Cheong Wa Dae. De gauche à droite : la chef du Parti de la justice Lee Jeong-mi, le coleader du Parti Bareunmirae Yoo Seong-min, la présidente du Parti démocrate de Corée Choo Mi-ae, Moon, le chef du Parti Liberté Corée Hong Joon-pyo et la présidente du Parti pour la démocratie et la paix Cho Bae-sook

SEOUL, 07 mars (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a déclaré ce mercredi que les relations intercoréennes et les efforts pour reprendre le dialogue en vue de mettre fin aux ambitions nucléaires du Nord sont toujours à un moment crucial, malgré l’accord de tenir un sommet avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un le mois prochain.

«Maintenant nous sommes à un tournant très décisif dans nos efforts pour établir la paix et dénucléariser la péninsule coréenne», a indiqué le président lors d'une rencontre avec les chefs des cinq partis politiques à Cheong Wa Dae.

La remarque est intervenue un jour après que les cinq envoyés spéciaux de Moon ont annoncé l’accord avec Pyongyang de tenir un troisième sommet intercoréen à la fin du mois d'avril.

L'accord est parvenu durant la visite de deux jours des émissaires depuis lundi en Corée du Nord où ils ont eu un dialogue et un dîner sans précédent avec le leader nord-coréen.

Moon a exprimé son souhait de voir une reprise du dialogue entre le Nord et les Etats-Unis. Les envoyés sud-coréens, dirigés par Chung Eui-yong, conseiller présidentiel à la sécurité nationale, a déclaré plus tôt que le leader nord-coréen a exprimé sa volonté de dialoguer avec les Etats-Unis, en ajoutant qu’il a l'intention de mettre le sujet de la dénucléarisation sur la table des négociations.

Le président américain Donald Trump a salué le résultat du dialogue intercoréen, en disant penser que la Corée du Nord est sincère sur le sujet des discussions avec les Etats-Unis.

«Mais je crois qu'il est encore trop tôt pour être optimiste car nous sommes seulement sur la ligne de départ», a déclaré Moon aux leaders des partis.

Les chefs des partis politiques sont Choo Mi-ae du parti au pouvoir, le Parti démocrate de Corée, Hong Joon-pyo du principal parti de l'opposition, le Parti Liberté Corée (PLC), Yoo Seong-min du Parti Bareunmirae, Lee Jeong-mi du Parti de la justice et Cho Bae-sook du Parti pour la démocratie et la paix.

Il s'agissait de la troisième rencontre de Moon avec les leaders des partis politiques depuis son investiture en mai 2017, mais c'est la première fois que le chef du PLC participait à une telle réunion après avoir boycotté les deux premières rencontres tenues l'année dernière.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés de l’actualité
Les plus appréciés
Les plus ajoutés
more
more
more
Accueil Haut de page