Go to Contents Go to Navigation

Annulation de la conférence de presse d'An Hee-jung, accusé d'agressions sexuelles

Actualités 08.03.2018 à 16h57
Annulation de la conférence de presse d'An Hee-jung, accusé d'agressions sexuelles0

HONGSEONG, 08 mars (Yonhap) -- An Hee-jung, ancien gouverneur de la province du Chungcheong du Sud, a subitement annulé une conférence de presse qui était prévue cet après-midi pour des allégations d'agressions sexuelles sur sa secrétaire.

An devait s'excuser et s'expliquer à 15h sur les accusations de sa secrétaire selon lesquelles An l'a forcée à avoir des rapports sexuels avec lui plusieurs fois au cours de ces huit derniers mois.

Juste deux heures avant la conférence de presse prévue, An a envoyé un message par le biais de son ancien chef de cabinet, Shin Hyung-cheol, indiquant qu’il a décidé d'annuler la conférence de presse car il a jugé qu’il devait d'abord s'expliquer devant les procureurs.

«Je pense qu'il est de mon devoir avant tout de coopérer dans l'enquête (du Parquet)», a déclaré l'ex-gouverneur avant de demander au Parquet de le convoquer le plus rapidement possible.

Sa secrétaire Kim Ji-eun a affirmé lundi lors d'une interview télévisée avoir été victime d’agressions sexuelles et a déposé le lendemain une plainte auprès du Parquet. Une autre femme qui a travaillé dans un institut de recherche créé par An a prétendu hier qu'il l'a violée plusieurs fois.

An a présenté des excuses sur son compte Facebook et démissionné de son poste de gouverneur. Il n’est pas apparu en public depuis la diffusion de l’interview de Kim.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page