Go to Contents Go to Navigation

(3e LD) Donald Trump et Kim Jong-un d'accord pour une rencontre avant fin mai

Actualités 09.03.2018 à 11h12
(3e LD) Donald Trump et Kim Jong-un d'accord pour une rencontre avant fin mai0

WASHINGTON, 08 mars (Yonhap) -- Le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un sont convenus de se rencontrer avant la fin du mois de mai de cette année afin de discuter de la dénucléarisation de la péninsule coréenne, a fait savoir l'envoyé sud-coréen Chung Eui-yong.

Le conseiller à la sécurité nationale du président sud-coréen Moon Jae-in a déclaré à des journalistes à la Maison-Blanche que Trump lui a dit qu'il accepterait l'invitation de Kim pour une rencontre le plus tôt possible.

Cette annonce intervient après plus d'un an de fortes tensions en raison des programmes nucléaire et balistique de la Corée du Nord et de rhétoriques belliqueuses entre Trump et Kim.

Kim a dit être «attaché à la dénucléarisation» et «s'abstiendra d'effectuer d'autres essais nucléaires et tirs de missiles», a indiqué Chung, chef de la délégation sud-coréenne de cinq membres qui a rencontré leader nord-coréen à Pyongyang lundi dernier.

«Le président Trump a apprécié le débriefing et a dit qu'il rencontrerait Kim Jong-un avant la fin du mois de mai pour accomplir la dénucléarisation», a fait savoir l'envoyé.

La rencontre entre les deux Corées avait été la première du genre depuis l'arrivée au pouvoir de Kim à la fin de 2011. Les deux côtés se sont mis d'accord pour tenir en avril leur premier sommet en plus d'une décennie.

Chung a déclaré qu'il a exprimé la «gratitude personnelle» du président Moon à Trump pour son leadership sur le sujet nord-coréen.

«Son leadership et sa politique de pression maximale avec la solidarité internationale nous ont amenés à ce tournant», a dit Chung.

L'administration Trump a mené une campagne de «pression maximale», comprenant de fortes sanctions économiques et l'isolation diplomatique pour forcer Pyongyang à revenir à la table des négociations.

L'année dernière, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté à l’unanimité trois séries de sanctions en réponse au sixième et plus puissant essai nucléaire de la Corée du Nord ainsi qu’à trois tirs de missiles balistiques intercontinentaux.

Porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah Sanders. (AP=Yonhap)

«Le président Trump a grandement apprécié les bons messages de la délégation sud-coréenne et du président Moon», a déclaré la porte-parole de la Maison-Blanche Sarah Sanders dans un communiqué.

«Il acceptera l'invitation de rencontrer Kim Jong-un à un endroit et une date qui seront décidés plus tard. Nous avons hâte de voir la dénucléarisation de la Corée du Nord. Pendant ce temps-là, toutes les sanctions et la pression maximale devront être maintenues.»

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés de l’actualité
Les plus appréciés
Les plus ajoutés
more
more
more
Accueil Haut de page