Go to Contents Go to Navigation

Un jour dans l'histoire de la Corée

Actualités 10.03.2018 à 00h00

10 mars

1864 -- Choi Je-u, fondateur du mouvement «Donghak» (apprentissage oriental), un soulèvement de paysans contre le système féodal et les bureaucrates corrompus de la dynastie Joseon (1392-1910), est exécuté à Daegu. Il est accusé d'avoir trompé l’opinion publique avec de fausses théories religieuses.

Le mouvement avait commencé dans la province du Jeolla du Sud où l'économie rurale s'était détériorée à cause de lourdes taxes et de la prise d’importantes quantités de riz par les Japonais.

Donghak s’opposait à la nouvelle vague du christianisme en provenance de l’Occident et faisait la promotion des théories indigènes coréennes, telles que le «Pungsu» (géomancie), une divination basée sur la topographie, et l’«Innaecheon», une croyance selon laquelle chaque individu est l’égal du ciel.

1937 -- Près de 20.000 Coréens sont déplacés de force vers le nord-est de la Chine par le Japon, l’occupant de la péninsule coréenne de 1910 à 1945.

1959 -- Les syndicats sud-coréens célèbrent la Fête du travail pour la première fois dans le pays. Cette célébration sera ensuite transférée au 1er mai.

1962 -- La Corée du Sud établit des relations diplomatiques avec l'Espagne.

2017 -- La Cour constitutionnelle destitue à l'unanimité la présidente Park Geun-hye, accusée d’abus de confiance et de violation de la loi et de la Constitution dans les affaires Choi Soon-sil, une confidente de 40 ans. Park devient le premier chef d’Etat destitué dans l’histoire du pays.

(FIN)

Mots clés de l’actualité
Les plus appréciés
Les plus ajoutés
more
more
more
Accueil Haut de page