Go to Contents Go to Navigation

Le skieur paranordique sud-coréen fier d’être entré dans l’histoire aux Jeux paralympiques d’hiver

Actualités 11.03.2018 à 14h49

PYEONGCHANG, 11 mars (Yonhap) – Le skieur paranordique sud-coréen Sin Eui-hyun a dit ce dimanche être fier d’avoir écrit une page de l’histoire des Jeux paralympiques d’hiver du pays en remportant le bronze en ski de fond au 15km assis.

Sin a remporté la première médaille de la Corée du Sud aux Jeux paralympiques d’hiver de PyeongChang en terminant la course en 42’28’’9 au centre de biathlon Alpensia à PyeongChang, finissant 3e sur 27 compétiteurs.

L’Ukrainien Maksym Yarovyi a gagné l’or en 41’37’’0, suivi de l’Américain Daniel Cnossen (42’20’’7).

Sin Eui-hyun lors de l'épreuve du 15km hommes assis des Jeux paralympiques d'hiver de PyeongChang le 11 mars 2018.

«Je suis très honoré d’être entré dans l’histoire», a déclaré le fondeur après la course. «Cela aurait été mieux si j’avais remporté l’or, mais je pense que c’est un bon début, je ferai de mon mieux pour m’améliorer.»

Cette médaille de bronze a été la première médaille du pays en ski paranordique aux Paralympiques. Elle est aussi la troisième médaille sud-coréenne à des Jeux paralympiques d’hiver, après les médailles d’argent du skieur alpin Han Sang-min à Salt Lake City en 2002 et de l’équipe de curling en fauteuil à Vancouver en 2010.

«Bien sûr, j’avais pour objectif de remporter l’or», a-t-il dit. «J’ai essayé de conserver mon énergie en début de course pour pouvoir accélérer plus tard, mais cela ne s’est pas passé comme prévu.»

Sin était 5e jusqu’à 3,8km. Il est passé en 3e position après 12,99km de course mais n’a pas pu réduire davantage l’écart avec le groupe de tête. Il a terminé samedi 5e du biathlon 7,5km.

«J’ai essayé d’oublier le résultat d’hier le plus vite possible. J’ai fait une sieste et ai tenté d’avoir des pensées positives pour cette épreuve», a-t-il expliqué.

Sin a bénéficié du soutien du public à PyeongChang. Il a aussi couru aux côtés de deux Nord-Coréens, Ma Yu-chol et Kim Jong-hyon. «Les spectateurs m’ont vraiment donné beaucoup d’énergie.»

Sin, 37 ans, a perdu ses jambes dans un accident de voiture en 2006 quelques jours avant de recevoir son diplôme universitaire. Il a commencé par jouer du basketball en chaise roulante en 2009 et a aussi pratiqué le hockey sur luge. Cela fait seulement trois ans qu’il fait du ski de fond.

Le Sud-Coréen participera à quatre autres épreuves aux Paralympiques de PyeongChang, qui s’achèveront le 18 mars. Son prochain objectif est l’or, a-t-il confié. «Je vais bien me reposer et me préparer pour la prochaine épreuve.»

Sin célèbre sa médaille de bronze à l'issue de la course.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés de l’actualité
Les plus appréciés
Les plus ajoutés
more
more
more
Accueil Haut de page