Go to Contents Go to Navigation

Séoul condamne fermement l'usage présumé d'armes chimiques en Syrie

Actualités 10.04.2018 à 16h55
Porte-parole du ministère des Affaires étrangères Noh Kyu-duk

SEOUL, 10 avr. (Yonhap) -- La Corée du Sud a fermement condamné l'utilisation alléguée d’armes chimiques en Syrie qui ont tué plusieurs dizaines de civils et s'est engagée à coopérer de manière étroite avec la communauté internationale pour l’élimination de ces armes de destruction massive.

«Le gouvernement exprime sa profonde préoccupation devant l'allégation rapportée selon laquelle des civils dans la région de Douma, en Syrie, ont été tués samedi dernier à travers l'usage d’armes chimiques», a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Noh Kyu-duk lors d'un briefing de presse régulier.

«Le gouvernement soutient pleinement les efforts des organisations anti-armes chimiques pour aller jusqu’au bout de l'investigation et continuera à travailler étroitement avec la communauté internationale pour assurer le démantèlement complet des armes chimiques», a-t-il ajouté.

Des médias étrangers ont rapporté qu'au moins 60 personnes ont été tuées et plus de 1.000 ont été blessées dans une attaque chimique présumée à Douma. Des enquêtes sont en cours pour tenter de déterminer les auteurs de l'attaque et les matières utilisées.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page