Go to Contents Go to Navigation

Moon souhaite que les relations Corée du Sud – Japon s'améliorent

Actualités 11.04.2018 à 18h32

SEOUL, 11 avr. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a appelé ce mercredi à renforcer la coopération bilatérale avec le Japon, qui est selon lui une étape nécessaire pour assurer le succès de son prochain sommet avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

«Je pense que désormais une communication et coopération étroites entre la Corée du Sud et le Japon sont plus importantes que jamais car le sommet Corée du Sud-Corée du Nord et le sommet Etats-Unis-Corée du Nord nous attendent, ainsi que le sommet Corée du Sud-Japon-Chine», a déclaré le président lors de sa réunion à Séoul avec le ministre japonais des Affaires étrangères Taro Kono.

Moon rencontrera le dirigeant nord-coréen le 27 avril. Le président américain Donald Trump fera de même en mai ou au début du mois de juin.

Le sommet Moon-Kim sera le troisième sommet intercoréen de l'histoire. Le sommet entre les dirigeants américain et nord-coréen constituera une première.

Le président Moon Jae-in s'adresse au ministre japonais des Affaires étrangères Taro Kono ce mercredi 11 avril 2018 au bureau présidentiel.

Kono a fait part de ses respects pour ce qu'il a appelé les efforts personnels du président sud-coréen pour s'assurer du bon déroulement des prochains sommets avec le président nord-coréen. «Je présente mes respects aux efforts déployés par le gouvernement sud-coréen pour les sommets Sud-Nord et Etats-Unis-Corée du Nord. J'espère travailler à une coopération renforcée entre le Japon et la Corée du Sud ainsi qu'entre le Japon, la Corée du Sud et les Etats-Unis, et parvenir à dénucléariser la Corée du Nord», a dit Kono.

Le ministre japonais est arrivé mardi en Corée du Sud pour une visite de deux jours. Il a rencontré la ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha plus tôt aujourd'hui.

Il s'agit du premier voyage de Kono en Corée du Sud depuis sa prise de fonction en décembre 2015.

La question de l'esclavage sexuel des femmes coréennes pratiqué pendant la Seconde Guerre mondiale par l'armée japonaise est un des principaux obstacles diplomatiques entre les deux pays. L'administration Moon Jae-in a critiqué l'accord signé en 2015 entre la précédente administration et Tokyo, censé régler définitivement le problème.

Le président sud-coréen a souligné le besoin d'améliorer voire de mettre à niveau la relation bilatérale. «J'espère que la relation Corée du Sud-Japon se développera vers le niveau supérieur et que les deux pays travailleront ensemble à cette fin», a dit Moon à son interlocuteur.

Kono a lui aussi dit souhaiter voir les relations s'améliorer, faisant savoir qu'il apportait avec lui un message spécial du Premier ministre japonais Shinzo Abe, qui n'a pas été communiqué.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page