Go to Contents Go to Navigation

Premier ministre : les origines de la Corée remontent à l'établissement du gouvernement provisoire en 1919

Actualités 13.04.2018 à 14h07
Le Premier ministre Lee Nak-yon prononce un discours le 13 avril 2018 lors d'un événement organisé en l'honneur du combattant de l'indépendance Kim Koo à Séoul.

SEOUL, 13 avr. (Yonhap) -- Le Premier ministre Lee Nak-yon a de nouveau souligné aujourd’hui que les racines de la Corée remontaient à l'instauration en 1919 du gouvernement en exil en Chine sous le régime colonial japonais, dans un contexte de débat sur la date réelle de la fondation nationale de la Corée du Sud.

Lee a fait cette remarque à l’occasion d’une cérémonie qui a marqué le 99e anniversaire de la fondation du gouvernement provisoire dans la ville chinoise de Shanghai, affirmant que c'est le gouvernement provisoire qui a décidé du nom du pays, du drapeau national, de l'hymne national, du système politique et de l’établissement des forces armées.

«Il est extrêmement naturel que notre Constitution stipule dans sa première phrase que la république de Corée hérite de la légitimité du gouvernement provisoire», a-t-il déclaré lors d'un événement organisé en l'honneur du combattant de l'indépendance Kim Koo.

Le président Moon Jae-in a exprimé un point de vue similaire, affirmant considérer 2019 comme le centenaire de la nation. Cette perspective rompt avec l'idée partagée de longue date parmi les conservateurs selon laquelle le pays a été fondé en 1948, après la libération de la Corée en 1945 de la domination coloniale et la division subséquente entre le Nord communiste et le Sud capitaliste.

Lee a souligné que tous les Coréens sont redevables aux combattants de l'indépendance, qui ont abandonné leur vie et leur fortune pour la libération de la nation, et que surmonter la division nationale et réaliser la réunification sont une façon de rembourser une partie de la dette.

«Après une confrontation mouvementée, une opportunité de pourparlers intercoréens s'est tout juste ouverte sur la péninsule coréenne», a déclaré Lee. «J'espère sincèrement que l'unification pacifique sera réalisée en supprimant le programme nucléaire de la Corée du Nord et en instaurant une paix permanente dans la péninsule coréenne.»

Le Premier ministre a également affirmé que le gouvernement œuvrait à la construction d'une salle commémorative en l'honneur du gouvernement provisoire et travaillerait plus dur pour poursuivre ses recherches sur l'histoire du mouvement indépendantiste et du gouvernement provisoire.

Lee a enfin annoncé que le gouvernement allait également changer l'anniversaire de la fondation du gouvernement provisoire au 11 avril, au lieu du 13 avril, à la recommandation d’historiens.

lp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page