Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Le chef du FSS propose de démissionner après sa donation illégale

Actualités 16.04.2018 à 21h01

SEOUL, 16 avr. (Yonhap) -- Le gouverneur du Service de supervision financière (FSS) Kim Ki-sik a proposé ce lundi de démissionner après que la Commission nationale des élections (NEC) a conclu ce lundi qu'il a enfreint la loi quand il a effectué en 2016 une donation à une association de députés à laquelle il appartenait.

Cette décision est sans surprise, le président Moon Jae-in ayant promis de le renvoyer en cas de faute professionnelle avérée.

Le bureau présidentiel Cheong Wa Dae a fait savoir que sa démission sera acceptée.

Kim a versé en 2016 50 millions de wons (46.566 dollars) à l'association de députés du Parti Démocrate du nom de «The Better Future» alors qu'il en faisait lui-même partie.

Des voix appelant à la démission du chef du FSS se sont par ailleurs élevées quand il a été révélé que Kim a fait trois voyages à l'étranger en 2014 et 2015 en tant que député, qui ont été financés par des institutions sous la surveillance d'une commission parlementaire dont il était membre.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page