Go to Contents Go to Navigation

Moon promeut les droits du travail dans son discours du 1er mai

Actualités 01.05.2018 à 13h27
Moon promeut les droits du travail dans son discours du 1er mai - 1

SEOUL, 01 mai (Yonhap) – Le président Moon Jae-in a réitéré ce lundi 1er mai, Jour du Travail, l’importance que revêtent les droits du travail pour son administration, une question qui relève selon lui de «nos propres valeurs et de notre dignité».

Le président a aussi défendu la réduction prochaine du temps de travail à 52 heures par semaine, contre 68 heures actuellement, et s’est dit peiné par l’échec de l’adoption d’une révision constitutionnelle destinée à renforcer les droits du travail.

«En ce Jour du Travail, j’imagine un monde dans lequel le travail ne soit pas lésé ou malmené par les institutions ou ceux au pouvoir…Le gouvernement cherchera l’avènement d’une société qui respecte le travail», a dit Moon. «Il n’y a pas de meilleure croissance que celle de la valeur et de la dignité du travail… Toute croissance devrait bénéficier aux travailleurs», a-t-il ajouté.

Le président s’est engagé à augmenter le salaire minimum, à réduire le temps de travail et à régulariser les travailleurs en contrat temporaire, entre autres.

Moon s’est dit attristé de l’incapacité du Parlement à voter un amendement à la loi sur le référendum national, qui lui aurait permis d’organiser en juin, en même temps que les élections locales, un référendum sur une révision de la constitution destinée à renforcer entre autres les droits du travail des fonctionnaires, le droit des travailleurs à mener des actions collectives et à garantir un même salaire pour un même travail.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page