Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Une Française remporte le concours de coréen organisé par l'université Kyung Hee et Yonhap

Actualités 15.05.2018 à 17h26
L'étudiante française Leyla Bah en costume traditionnel coréen, hanbok, participe à la finale du 21e concours oratoire de coréen le mardi 15 mai 2018 à l'université Kyung Hee à Séoul.

SEOUL, 15 mai (Yonhap) -- Une étudiante française a remporté ce mardi le concours oratoire de coréen qui a été coorganisé par l'université Kyung Hee et l'agence de presse Yonhap.

Leyla Bah a remporté l'épreuve où se sont affrontés 16 finalistes de 12 pays grâce à un discours sur «l'ordre hiérarchique qui me donne un sentiment de stabilité».

«La culture coréenne qui traite avec respect les aînés dans l'étiquette à table et dans la culture de l'alcool et qui informe exactement sur le statut social en distinguant les supérieurs et les cadets sur le lieu de travail me donne un sentiment de stabilité», a déclaré en coréen l'étudiante à l'université Kookmin.

La phase éliminatoire du concours avait eu lieu les 24 et 25 avril à l'université située dans l’arrondissement de Dongdaemun, à Séoul, et 16 personnes de 12 pays s’étaient qualifiées pour la finale, sur 1.195 étrangers de 55 pays.

Le sujet du concours de cette année est «le statut de la Corée dans le monde», et «le charme caché de la Corée».

L’événement, qui en est à sa 21e édition cette année, s’est tenu pour la première fois en 1998 pour célébrer le 600e anniversaire de la naissance du roi Sejong (15 mai 1397), qui a régné de 1418 à 1450 et qui a inventé l’alphabet coréen, le hangeul.

«Le concours est l’occasion de vérifier que l'intérêt pour la Corée du Sud, qui a commencé avec la vague coréenne, comme la K-pop, s'étend à divers domaines comme la politique, l'économie, la société et la culture», a déclaré le président de l’Institut d'éducation internationale de l’université Kyung Hee, Hong Yun-ki.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page